Un temps des Fêtes parmi les sapins

Nathalie Schneider Collaboration spéciale
Le parc régional des Appalaches, dans la région de la Chaudière-Appalaches
Photo: Daniel Thibault Le parc régional des Appalaches, dans la région de la Chaudière-Appalaches

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Cette année, nous aurons tout à gagner à passer le congé des Fêtes le plus souvent possible à l’extérieur. Après cette drôle d’année encabanée, allons jouer dehors, en bulle familiale, pour faire le plein d’air pur et de paysages vivifiants. La plupart des parcs et des lieux de pratique du plein air offrent la location d’équipements. Évidemment, cette année, de stricts protocoles sanitaires s’appliquent partout ; respectons-les à la lettre pour continuer à être les bienvenus. Voici quelques destinations hautement recommandables, testées et approuvées pour vous. 

On s’initie à la raquette en famille

Aller jouer dans la poudreuse est une activité parfaite avec des enfants. On choisit, bien sûr, des sentiers faciles à intermédiaires, et relativement courts pour que l’expérience se déroule bien et… donne l’envie aux enfants de la répéter. Jumeler la randonnée avec l’observation du milieu est la meilleure façon de les intéresser.

Le parc régional de la rivière Doncaster, dans les Laurentides, offre un sentier de 2 km (aussi accessible pour les personnes à mobilité réduite), le long de la rivière.

Accès par Sainte-Adèle.

 

Le parc de l’île Melville renferme la station plein air Val-Mauricie, en Mauricie, idéale pour une sortie familiale en raquette, ski de fond ou ski alpin. Des plaquettes réfléchissantes permettent d’emprunter les sentiers de nuit à la lumière de sa lampe frontale.

Accès par Shawinigan.

 

Le parc national du Mont-Mégantic, dans les Cantons-de-l’Est, propose une petite randonnée en raquette aux flambeaux, d’environ 20 minutes. C’est magique, les petits vont adorer.

Accès par Notre-Dame-des-Bois (secteur de l’observatoire).
 

On découvre de nouvelles activités hivernales

Les esprits un tantinet aventuriers voudront tester leurs aptitudes dans des activités qui sortent des grands classiques. Ça permet de sortir de sa zone de confort et de diversifier ses expériences.

Les Super Glissades Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière, c’est l’idéal pour rire de l’hiver et multiplier des sensations fortes, avec 30 pistes éclairées en soirée, dont certaines particulièrement rapides dans certaines conditions. Des pistes de ski de fond et de raquette sont aussi accessibles.

Accès par Saint-Jean-de-Matha.
Photo: Courtoisie Le Domaine de la forêt perdue, en Mauricie

Le Domaine de la forêt perdue, en Mauricie, est l’une des plus belles destinations au Québec pour patiner en milieu forestier, de jour ou de soir. Le sentier glacé de 15 km donne à voir des paysages envoûtants.

Accès par Notre-Dame-du-Mont-Carmel.
 

Le parc du Domaine vert, dans les Laurentides, donne accès à un formidable réseau de sentiers forestiers à prendre en vélo à roues surdimensionnées (fatbike). On peut aussi skier, marcher, glisser et patiner. À découvrir !

Accès par Mirabel.
  

On pousse l’expérience un peu plus loin

Envie de vivre des expériences un peu plus soutenues qu’une petite randonnée ou une session de ski ? Le plaisir de l’expérience croît avec le défi. Une bonne préparation et un équipement sont nécessaires pour assurer plaisir et sécurité.

Le Mont Grand-Fonds, dans Charlevoix, est à découvrir avec ses 41 km de pistes de ski de fond et de sentiers de raquette, avec accès à un relais chauffé. Son milieu montagneux est la garantie de superbes panoramas.

Accès par La Malbaie.
 

Empire 47 : bien connue des amateurs de vélo de montagne, cette destination offre pas moins de 40 km de sentiers pour le vélo d’hiver. Sa réputation d’excellence est reconnue.

Accès par Lac-Delage.
  

On y passe une nuit ou deux (ou même plus !)

Vous êtes un « pleinairiste » assidu et désirez vivre une immersion dans la nature hivernale ? Vous avez raison : c’est la meilleure façon d’apprendre à aimer l’hiver.

Le parc régional Montagne du Diable, dans les Hautes-Laurentides, est un terrain de jeu solide (dénivelé de 783 m) pour pratiquer toutes sortes d’activités (raquette, ski de fond, ski hok, fatbike) dans un décor magnifique. Côté hébergement, on trouve plusieurs chalets dans le Village des Bâtisseurs et des refuges en montagne.

Accès par Ferme-Neuve.
 

Le Baluchon-Éco-Villégiature, en Mauricie, est l’un des plus beaux établissements pour fusionner le plein air à un séjour de grande qualité, autant pour sa table que pour ses hébergements. Son vaste territoire offre 35 km pour la raquette, mais aussi pour le fatbike, le traîneau à chiens et la glisse.

Accès par Saint-Paulin.
 

Le parc régional des Appalaches, dans Chaudière-Appalaches, est un vrai terrain montagneux pour aventuriers épris de nature sauvage. À découvrir : une expédition de quelques jours en traîneau à chiens dans des paysages époustouflants. À faire une fois dans sa vie.

Accès par Sainte-Lucie-de-Beauregard.

À voir en vidéo