8 façons de profiter des plans d'eau autour de Montréal

Charles-Édouard Carrier Collaboration spéciale
Pionnière du Saint-Laurent, l’entreprise KSF promet de faire voir la ville autrement depuis un kayak, un surf ou un «stand up paddleboard» (SUP). 
Photo: François Haché Pionnière du Saint-Laurent, l’entreprise KSF promet de faire voir la ville autrement depuis un kayak, un surf ou un «stand up paddleboard» (SUP). 

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Montréal, ville d’insulaires… Entourés d’eau, les Montréalais profitent de plus en plus du fleuve Saint-Laurent, de la rivière des Prairies et la rivière des Mille-Îles pour changer d’air. Tour de l’île et des possibilités qu’elle offre.

« Les Montréalais sont très chanceux d’être entourés d’eau. Cela permet à plusieurs d’en profiter pour la baignade, pour les activités nautiques ou toutes autres activités telles que la pêche, l’observation d’oiseaux, etc. Un véritable havre de paix à deux pas du centre-ville », remarque Kristine Choinière, adjointe à la direction chez KSF, une entreprise de tourisme d’aventure qui offre des activités et des services de location de stand up paddleboard (SUP), de surf et de kayak sur le fleuve.

Si, dans les dernières années, les municipalités riveraines ont mis les bouchés doubles pour améliorer l’accès à l’eau, beaucoup de travail reste toutefois à faire, selon Mme Choinière. Certains secteurs sont moins faciles d’accès et moins propice à la pratique d’activités en raison de la qualité de l’eau, alors que certaines rives sont carrément inaccessibles. « La Ville semble investir de plus en plus afin de valoriser la richesse que nous permet le fleuve, et tranquillement redonner accès aux usagers : plage de Verdun, aménagement de la vague à Guy à LaSalle, etc. Il est important de continuer en ce sens afin de renouer avec l’essence même de Montréal et son caractère insulaire, poursuit Kristine Choinière. Prendre soin de l’environnement est la clé pour exploiter correctement le potentiel de l’eau autour de Montréal. »

Et en période de post-confinement,les gens sont plus nombreux que jamais à chercher des moyens pour se retrouver en nature sans trop s’éloigner de la maison. Voici quelques lieux et entreprises parfaits pour mettre entre parenthèses le rythme de la ville et partir à la dérive sur les berges nord et sud de la métropole.


 

EcoDive

Pour voir le Saint-Laurent autrement, le centre de plongée EcoDive, c’est le passeport pour l’aventure. Avec son calendrier d’excursions de plongées 7 jours sur 7 en saison, les plongeurs prennent le large pour explorer les quatre parcs sous-marins du lac Saint-François. Plongée à la dérive, plongée en eau profonde, plongée de nuit ou même plongée sous glace, ce terrain de jeu méconnu cache aussi 12 épaves accessibles tant aux débutants qu’aux avancés.

307, rue Victoria, Salaberry-de-Valleyfield


 

Royal St. Lawrence Yacht Club

Dans la plus pure tradition de la monarchie britannique, le Royal St. Lawrence Yacht Club est un club privé situé à 15 minutes du centre-ville de Montréal. Fondé en 1888 par un groupe d’hommes d’affaires montréalais, le club s’est vu décerner l’appellation « Royal » par la reine Victoria. Grâce aux ententes de réciprocité, les membres peuvent visiter d’autres « Royal yacht clubs » ailleursdans le monde. Les amateurs de voilesportive profitent d’un prestigieux calendrier de courses.

1350, Lakeshore Drive, Dorval


 

Aventure Mille-Îles

Du côté de Laval et de la rivière des Mille-Îles, plusieurs options s’offrent aux plaisanciers qui souhaitent profiter du cours d’eau. Aventure Mille-Îles propose la location de canots, kayaks, kayaks doubles, kayaks de pêche, planches à pagaie (SUP), chaloupes (avec ou sans moteur) et rabaskas. Castors, tortues, grenouilles, grands hérons, canards et outardes… on pagaie les yeux grand ouverts pour ne rien manquer de cet accès privilégié à la faune aquatique du secteur. Les chiens sont acceptés sur le site, ainsi que sur les embarcations.

1553, rue du Parc-des-Plaines, Laval


 

KSF

Beach day tous les jours. L’entreprise KSF incarne mieux que quiconque cet esprit de plein air, de fête et de sports aquatiques. Pionnier du Saint-Laurent, le centre d’activités nautiques promet de faire voir la ville autrement depuis un kayak, un surf ou un SUP. L’aventure urbaine à son meilleur. Bien que seul le pôle de LaSalle soit ouvert cette saison en raison de la COVID-19, les propriétaires préparent déjà la saison 2021.

7770, boulevard LaSalle, LaSalle  


 

Kite Force

Avec ses grandes étendues d’eau et des vents soutenus, le fleuve Saint-Laurent est un vrai paradis pour les kite-surfeurs. Valleyfield, Dorval, Pierrefonds, Châteauguay ou même le bassin de Chambly, ce ne sont pas les endroits qui manquent pour jouer avec le vent, les deux pieds dans l’eau.Kite Force est un chef de file dans la vente et la location d’équipement, mais également un incontournable pour ceux qui veulent s’initier au sport.

8400, boul. Saint-Laurent, bureau 208, Montréal


 

Complexe aquatique du parc Jean-Drapeau

Du côté du Complexe aquatique du parc Jean-Drapeau, on peut se rafraîchir et faire des longueurs dans le bassin de nage chauffé à environ 27 °C. Bien que plusieurs activités du complexe soient suspendues pour l’été, les mesures actuelles n’enlèvent rien au caractère spectaculaire de ce vaste espace méconnu des Montréalais.

130, chemin du Tour-de-l’Isle, Montréal


 

Saute-Mouton

Les amateurs de sensations fortes devront prendre leur mal en patience pour expérimenter une des activités les plus spectaculaires sur le fleuve : l’expédition Saute-Mouton, une promenade d’une heure — beaucoup plus exaltante que relaxante — en jet-boat dans les régions extrêmes des rapides de Lachine. Cependant, l’entreprise maintient les activités Jet Saint-Laurent et Panorama. D’une part, on enchaîne les accélérations et les virages brusques dans le Vieux-Port, alors qu’avec la croisière Panorama, on visite par la voie des eaux des lieux emblématiques tels que le pont Jacques-Cartier, le nouveau pont Samuel-De Champlain, l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame.

47, rue de la Commune Ouest, Montréal


 

Parcs-nature Montréal

Le réseau des parcs-nature regroupe plusieurs aires naturelles protégées sur le territoire de l’île de Montréal. Programmation d’activités à vocation éducative, activités nautiques telles que canot, kayak, planche à voile, planche à pagaie et kitesurf, chalet d’accueil, la plupart de ces espaces se retrouvent sur la rive nord de l’île de Montréal, d’est en ouest. On peut s’y rendre en transports en commun, et les Montréalais peuvent profiter gratuitement de ces oasis d’eau et de verdure. Entre autres parcs-nature, notons ceux de l’Anse-à-l’Orme, du Cap-Saint-Jacques, du Bois-de-L’Île-Bizard, du Bois-de-Liesse, du Bois-de-Saraguay, de l’Île-de-­la-Visitation, du Ruisseau-De Montigny et de Pointe-aux-Prairies.