Le Club Med fait le grand saut circassien

Le Club Med Punta Cana est le premier à accueillir l’expérience immersive CREACTIVE by Cirque du Soleil. Les deux partenaires souhaitent implanter le concept dans des villages sur chaque continent d’ici deux ans.
Photo: Émilie Folie-Boivin Le Devoir Le Club Med Punta Cana est le premier à accueillir l’expérience immersive CREACTIVE by Cirque du Soleil. Les deux partenaires souhaitent implanter le concept dans des villages sur chaque continent d’ici deux ans.
Le soir de notre arrivée, les Gentils Circassiens avaient revêtu leur costume d’acrobates pour leur spectacle hebdomadaire, une petite démonstration de toutes les installations de la nouvelle expérience immersive CREACTIVE by Cirque du Soleil, qui a ouvert le 15 juin dernier. C’est une première dans un centre de villégiature, les spectateurs ont cette chance unique de passer leurs vacances à apprendre le trapèze volant, le bungee ou encore la jonglerie et de devenir des artisans en herbe du cirque.


Comment décrire CREACTIVE, le tout nouveau bébé conçu par le Cirque du Soleil et le Club Med ? Un buffet d’activités. Le mot m’est venu à l’esprit, alors que je ne savais plus où donner de la tête à l’Hispaniola, l’immense buffet du Club Med Punta Cana.

Car c’est plus de 25 disciplines que les visiteurs de tous âges auront le loisir de se mettre sous la dent pendant leurs vacances au village. Et ça n’inclut pas toutes les autres activités qu’il est possible de faire en dehors de ce terrain de jeu encadré — planche à voile, golf, spinning et beaucoup de ixtapa colada bourrés de sucre sur la plage après s’être badigeonné de FPS15, pour ne nommer que celles-là.

Il faut dire que Club Med avait déjà les deux pieds dans les arts du cirque, car près de 50 % de ses villages possèdent une école où s’initier à certaines disciplines (il propose du trapèze volant depuis 1983 dans une vingtaine de villages). Cette fois, il va un peu plus loin et fait le grand saut en s’alliant dans un partenariat à long terme avec le Cirque du Soleil, qui prête son expertise pour développer un terrain de jeu entièrement consacré aux arts du cirque. Il y aura deux à trois fois plus de disciplines proposées que dans les autres villages. Sur cet espace aussi grand que deux patinoires de hockey, on peut pratiquer bungee, trapèze volant, tissu aérien, corde de funambule, trampoline, maquillage, danse, cerceaux aériens, et plus encore.

Pourquoi avoir poussé plus loin le créneau des arts du cirque ? « Pendant longtemps, on était les seuls à avoir le trapèze aérien, et là, on a cherché à avoir 10 ans d’avance », explique le grand patron de la division Club Med en Amérique du Nord, Xavier Muffragi, qui dit vouloir implanter d’autres expériences CREACTIVE dans cinq autres villages d’ici moins de deux ans. Par les arts du cirque, Club Med et Cirque du Soleil veulent créer l’émotion. « Les gens viennent en vacances et ils ont besoin de créer des souvenirs qui vont rester toute leur vie. Et voir son enfant faire du bungee pour la première fois, ou encore voir ses propres parents y prendre part… Je l’ai essayé avec ma fille de six ans et j’étais abasourdi de la voir faire le cochon pendu dans les airs. Quand on est rentré, elle a raconté à toutes ses amies combien elle était impressionnée de voir son papa faire du bungee. Ça, c’est magique », précise le p.-d.g.

Une belle vitrine pour les marques

 

Le Club Med a constaté aussi que les gens qui participaient au trapèze dans leurs villages partageaient en grand nombre leurs vidéos et leurs photos sur les réseaux sociaux, une vitrine qui est dans la poche avec une expérience de la trempe de CREACTIVE. Lors de notre passage, les participants présents partageaient avec fierté leurs exploits au bungee et au trapèze sur leurs communautés Facebook et Instagram.
 

Le Cirque du Soleil s’est embarqué dans ce projet-pilote unique, qu’il a cogité avec le Club Med pendant deux ans, dans un objectif stratégique de diversification. « On se demandait comment le client peut être interpellé par la marque à un plus jeune âge, note la directrice générale de la division Hospitalité au Cirque du Soleil, Marie-Josée Lamy. [Le Cirque du Soleil] veut aussi avoir de nouveaux clients et c’était une occasion en or d’attirer des enfants vers la marque du cirque. On veut les intéresser à voir un spectacle, mais aussi leur donner l’occasion de devenir acteurs plutôt que spectateurs. De participer à l’expérience. »

Et le Club Med Punta Cana était tout désigné pour accueillir ce nouveau bébé. En décembre, avec l’ouverture de la nouvelle section Oasis Zen réservée aux adultes, actuellement en construction, le village deviendra la plus grosse des propriétés du Club Med. M. Muffragi mentionne que Punta Cana était un village intéressant où lancer CREACTIVE, car en plus d’être un village multiculturel, c’est un échantillon parfait pour rayonner auprès de différentes tranches d’âge et de nationalités, notamment grâce à sa grande capacité — 1700 vacanciers venant autant d’Europe que de l’Amérique du Nord, ainsi que 20 % de l’Amérique latine.

S’amuser, c’est du sport

Lors de notre passage, CREACTIVE venait tout juste d’ouvrir, mais les enfants autant que les adultes s’y donnaient à coeur joie dans les diverses disciplines offertes chaque jour, qui sont toutes incluses dans le forfait de base du séjour.

Tout ce monde est initié par les Gentils Circassiens (GC), ces frérots des GO. Avec eux, on est entre bonnes mains. Si les installations construites à Montréal par le Cirque du Soleil sont très sécuritaires, la quinzaine de GC a été entraînée au siège social montréalais du Cirque. Le tiers d’entre eux sont d’ailleurs d’anciens acrobates qui ont participé aux divers spectacles du Cirque du Soleil. Les autres viennent de différentes écoles du cirque, de théâtre et d’arts. Et tous ont complété leur formation de GO par le Club Med, qui a le dernier mot sur la sélection des candidats.

Pour les circassiens du dimanche, l’apprentissage se fait très vite, autant pour les disciplines artistiques (parfaites pour ceux qui ont peur des hauteurs ou dont la condition physique les empêcherait de prendre part aux disciplines plus sportives). Après quelques minutes d’initiation, les participants se mettent aussitôt à virevolter dans les airs, et la plupart sont surpris de l’aise avec laquelle ils peuvent entreprendre ces disciplines qui semblent à première vue inaccessibles.

Et quand on se réveille le lendemain, courbaturé et les abdos en compote, on réalise que, mine de rien, on a fait de l’exercice sans s’en rendre compte, ce qui tombe pile avec les intérêts d’un nombre croissant de clients qui veulent garder la forme (ou se mettre en forme) pendant leurs vacances.

Pour le moment, les 25 activités ne sont pas toutes offertes simultanément, il y a une rotation chaque jour et leur nombre sera ajusté selon l’achalandage. Lors de notre passage en basse saison, l’horaire était divisé par tranche d’âge (la plage de 16 h à 18 h était réservée aux adultes — mieux vaut y aller mollo sur les mojitos avant se lancer dans le cerceau aérien) et on pouvait attendre une heure pour espérer faire un saut en trapèze volant. Mais puisque CREACTIVE est en pleine expérimentation, on nous mentionne que des ajustements sont à prévoir.

Un Club Med en transformation

 

En même temps que l’expérience cirque était lancée, le village ouvrait un tout nouveau centre de fitness au goût du jour, pour satisfaire les clients actifs. Un coach offre des cours inspirés des disciplines de gym en vogue que sont le Crossfit, le spinning de SoulCycle et le cardio d’OrangeTheory.

M. Muffragi voit les transformations du Club Med de Punta Cana comme un exemple emblématique de ce qui s’en vient dans les dix prochaines années pour la marque qui connaît une croissance dans les deux chiffres en Amérique du Nord depuis 2008. « On met beaucoup l’accent sur CREACTIVE, mais d’ici décembre, plein de choses seront annoncées ». Le Club profite notamment de la réputation de Punta Cana, connue pour ses vents été comme hiver, pour construire un plus grand centre nautique regroupant les activités incluses dans les prestations de base du village (kayak, voilier et planche à voile) mais aussi celles à forfait (kitesurfing, paddleboard, wakeboard, et surf). Tout ça se fait en simultané de la construction de l’espace réservé aux adultes, Oasis Zen, qui ouvrira une zone un peu en retrait du coeur du village, où les adultes auront des installations (chambres de luxe modernes, bar, piscine, terrasse privée et plage) juste pour eux. Un restaurant à la carte digne de ce nom sera bientôt en chantier dans ce village classé quatre tridents.

« Notre objectif, c’est que les gens soient heureux, souligne le grand patron. Les gens ont des vies très compliquées, ils passent beaucoup de temps à essayer de l’organiser. On veut qu’ils lâchent tout et se laissent aller. »

Et avec tout ce qui s’en vient dans ce Club, qui vise une clientèle très, très variée, le buffet de possibilités augmentera significativement. Il ne restera qu’un seul (beau) casse-tête pour les vacanciers : celui de trouver où donner de la tête.


Notre collaboratrice s’est rendue sur place à l’invitation de Club Med Canada.

En vrac

De l’aéroport de Punta Cana, le transfert au Club Med se fait en moins de 10 minutes.

 

90 % des GO canadiens sont Québécois, et il est très facile de se faire servir en français sur place.

 

L’expérience CREACTIVE by Cirque du Soleil est incluse dans le forfait de base du Club Med Punta Cana et s’adresse aux gens de tous âges et il y a des activités adaptées à toutes les conditions physiques. Les cours de fitness sont également inclus dans le forfait.

 

Pour les gourmands : les deux restaurants de buffets offrent de très bons repas internationaux et variés, et le rosé maison se tire très bien d’affaire, surtout dans la chaleur dominicaine.

 

Pour les parents, le village propose des clubs où des GO qualifiés prennent soin des bébés de 4 mois jusqu’aux ados de 17 ans.

 

Une fois par semaine, les Gentils Circassiens offrent un spectacle-démonstration pour montrer l’éventail des possibilités aux clients.

 

Les forfaits débutent à moins de 1000 $ par personne (août à décembre) et sont évalués autour de 1400 $ en haute saison (transport non inclus).



À voir en vidéo