Mont-Saint-Anne - Le Château nouveau est arrivé

La carte du Bistro Nordik, élaborée avec des produits d’ici, s’inspire de la nouvelle cuisine nordique.
Photo: Château Mont-Sainte-Anne La carte du Bistro Nordik, élaborée avec des produits d’ici, s’inspire de la nouvelle cuisine nordique.

Mont-Saint-Anne — Pour tous ceux qui fréquentent assidûment le mont Sainte-Anne, l’édifice ne passe pas inaperçu : avec sa lourde coquille de béton et son architecture tendance brutaliste qui domine le bas des pistes, impossible de le louper, ce Château.


Érigé il y a un peu plus de 30 ans, le Château Mont-Sainte-Anne est devenu, depuis quelques années, un work in progress de réaménagement intérieur, après que des investisseurs québécois l’eurent acquis en 2005.


Grâce au doigté architectural de la réputée firme québécoise Lemay Michaud (à qui l’on doit notamment plusieurs établissements du Groupe Germain), les aires communes ont d’abord été revampées. Puis, plus récemment, 56 unités studios et 8 condos penthouses ont été rénovés pour former ce qui s’appelle désormais l’Espacenordik, auquel 14 autres condos penthouses viennent de s’ajouter.


Dans cette sorte de petit hôtel-boutique à même l’hôtel, on a habilement tiré profit du béton nu pour aménager les chambres avec joliesse en y adjoignant des éléments de bois (réel ou d’imitation), en intégrant du mobilier contemporain et une cuisinette moderne et en apposant des teintes apaisantes au goût du jour - sans toutefois toucher aux portes patios, toujours d’origine dans certains cas.


Effectuées en mode écoresponsable, les rénos de cette nouvelle section ont été exécutées suivant les critères LEED EB, le tout dans le cadre d’un virage vert entrepris par la direction, ce qui a valu au Château, membre Réservert et Hôtellerie champêtre, d’être certifié « 4 clés vertes ».


Si une vaste section de l’hôtel fleure bon le neuf, une autre partie garde cependant sa décoration plus… traditionnelle, y compris dans certains espaces publics, comme la frisquette piscine intérieure éclairée par une lumière blafarde et la vieillotte aire de jeux.


Mais ce sera bientôt chose du passé car, au cours des prochaines années, le Château prévoit de se doter d’un nouveau complexe récréosportif avec centre aquatique, bains nordiques et spa additionnels (l’hôtel en est déjà pourvu), salle d’exercices et nouvelles aires de jeux. Coût prévu : trois millions de dollars, qui s’ajouteront aux nombreux autres millions déjà investis.


Pour l’heure, les chambres de l’Espacenordik sont fort agréables… et les bains chauffants extérieurs sont un pur régal. Surtout au terme d’une journée à se malaxer les genoux sur les excellentes pistes du mont Sainte-Anne et après s’être dignement repu au Bistro Nordik, dont la carte, élaborée avec des produits d’ici, s’inspire de la nouvelle cuisine nordique.


Quant au p’tit-déj’servi dans la salle à manger hautement fenêtrée, il permet d’admirer l’objet de désir qu’est ce splendide domaine skiable tout en enfournant de succulentes crêpes au beurre d’érable.


Enfin, avis aux intéressés : le Château Mont-Sainte-Anne met en vente certains de ses condos, lofts et résidences, tout en proposant de gérer leur location lorsque les proprios ne les occupent pas. Tous sont situés - comme les autres chambres de l’hôtel - droit au pied des pistes, à 14 secondes et quart de marche des télécabines.


 

Collaborateur