L’Iran au bout des papilles

Depuis 30 ans, tous les jours, les mélopées de la musique traditionnelle perse bercent la clientèle.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Depuis 30 ans, tous les jours, les mélopées de la musique traditionnelle perse bercent la clientèle.

Il y a 30 ans, Byblos Le Petit Café ouvrait ses portes au cœur du Plateau. Les locaux étaient un peu surpris, certains sceptiques ; un resto iranien qui propose une cuisine inconnue, des plats exotiques et des épices inhabituelles ! ? Le petit café a grandi, doublant sa superficie et ajoutant de grandes baies vitrées donnant sur Laurier et Fabre.

Depuis 30 ans, contre vents et marées, blizzards et canicules, Héméla Pourafzal tient sa maison avec détermination. Depuis 30 ans, la clientèle d’habitués amène de petites nouvelles et de petits nouveaux qui deviennent à leur tour membres du fan-club de la maison, de ses mijotés, de ses plats à base de ce riz basmati que les cuisiniers iraniens rendent si léger, aérien, succulent.

Depuis 30 ans, au petit-déjeuner très couru les fins de semaine, Héméla récite la liste de sa quinzaine de confitures et les gens se jettent avec délectation sur l’omelette à la feta et autres régals.

Depuis 30 ans, le dimanche soir, Iraniens et autochtones se régalent du dizzi, savoureux plat traditionnel, en version végétarienne ou non, parfumé au citron de Chiraz, limou amani cher au cœur et à l’estomac des gourmets perses.

Depuis 30 ans, chaque année scrupuleusement, Byblos célèbre le Now Rouz, le jour de l’An iranien, qui tombe le premier jour de notre printemps.

Depuis 30 ans, tous les jours, les mélopées de la musique traditionnelle perse bercent la clientèle, le service est aussi sympathique que lent les jours de fort achalandage, un certain capharnaüm typiquement iranien règne dans la maison et une atmosphère chaleureuse et bon enfant imprègne les murs.

Depuis 30 ans, les gens reviennent fidèlement et certains sont souvent venus ici pour la première fois dans la poussette tenue par leurs parents.

Trente ans ! Quelle belle aventure !