C'est le temps de planter les semis de légumes de conservation

Dany Bouchard
Jardinier et formateur à l’Académie potagère, academiepotagere.com
Plusieurs légumes (dont le fenouil) sont plantés en mi-saison, car ils atteignent leur maturité lors des nuits fraîches automnales.
Photo: Getty Images Plusieurs légumes (dont le fenouil) sont plantés en mi-saison, car ils atteignent leur maturité lors des nuits fraîches automnales.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Un des éléments que je préfère dans le jardinage, c’est le rapport au temps. Nos actions d’aujourd’hui influent directement sur nos résultats de demain. Au même moment, nous récoltons le fruit de nos efforts passés. Cette semaine, on profite des doux moments de l’été en attendant que nos tomates rougissent, mais il est déjà temps de se projeter… à l’hiver. Si vous souhaitez garnir votre réfrigérateur de légumes de conservation, c’est le moment de vous y mettre !

Les légumes à conservation longue sont nombreux et variés. Plusieurs doivent être lancés en début de saison tels que les poireaux, les oignons, les pommes de terre, le céleri-rave et le panais. Par ailleurs, nombre d’entre eux sont lancés en mi-saison, car ils atteignent leur maturité lors des nuits fraîches automnales. Ainsi, les légumes racines récoltés après quelques légers gels développent un goût plus sucré.

Au début de juillet, les légumes à planter ou à semer sont : carottes, betteraves, radis melon d’eau, daikons, rutabagas, navets, choux chinois, brocolis, choux-fleurs, choux, radicchio, choux-raves et fenouil. Si votre potager commence à avoir des espaces vides, n’hésitez pas à le remplir avec ces cultures.

Conseil densité

En été, on souhaite bien souvent récolter de petites carottes nantaises pour les collations et les salades. Par contre, pour la conservation longue, les carottes de grande taille sont de mise. Elles sont plus faciles à utiliser en cuisine et se conservent beaucoup plus longtemps.

La recette pour faire varier la taille de nos légumes racines se situe au niveau de la densité, c’est-à-dire l’espace alloué aux plantes entre elles. Plus l’espace est limité, plus nos légumes seront petits. En contrepartie, si on leur alloue plus d’espace, ils auront le potentiel de devenir plus gros. Pour les carottes, veillez à leur accorder un peu plus d’espace qu’au printemps, en laissant trois à quatre centimètres entre chaque semence. C’est un travail délicat qui en vaut la peine.

Comme le solstice d’été est derrière nous, les journées commencent déjà à raccourcir. Le mois de juillet offre un fort potentiel de croissance avec ses journées chaudes et ensoleillées, mais il ne faut pas le manquer ! C’est une période critique pour ces plantes qui doivent démarrer avec force pour se rendre à terme. Chaque semaine qui passe vaut plus que la suivante. Puis, aux mois d’août et de septembre, la croissance sera ralentie par les nuits fraîches et les journées plus courtes. Cette diminution de la cadence permettra à ces favoris du caveau d’arriver à maturité et d’atteindre leur pleine saveur.

Prenez donc un moment cette semaine pour aller visiter votre potager et recensez les espaces libres. Vous vous remercierez d’avoir pris ce temps lorsque vous cuisinerez une soupe chaude et réconfortante sous les pluies de novembre.

Où trouver des semences en été ?

Vous souhaitez utiliser l’espace disponible dans votre potager, mais vous n’avez plus de semences ? Visitez la boutique en ligne de la ferme coopérative Tourne-Sol. Plusieurs semences de légumes qui peuvent être cultivés à cette période de l’année sont encore proposées. Toutes leurs semences sont à pollinisation libre et certifiées biologiques. Comme 70 % de leurs variétés sont cultivées et sélectionnées à même la ferme coop, elles sont bien adaptées au climat et à nos conditions climatiques québécoises. En plus de produire et de distribuer des semences pour nos jardins, elle cultive des légumes et des fleurs qu’elle vend à travers une formule de paniers hebdomadaires.

 

À voir en vidéo