Domaine Longwood - Entre fleuve et forêt à Saint-Romuald

Assïa Kettani Collaboration spéciale
Le projet du Domaine Longwood est le fruit d’un véritable effort de conservation du patrimoine préexistant.
Photo: Source Domaine Longwood Le projet du Domaine Longwood est le fruit d’un véritable effort de conservation du patrimoine préexistant.

Ce texte fait partie du cahier spécial Habitation octobre 2013

Au terme d’un vaste projet de développement immobilier entamé depuis 2006 dans le quartier de Saint-Romuald à Lévis, le Domaine Longwood inaugure sa troisième et dernière phase : 60 condos et 21 maisons en rangée, le tout en mode haut de gamme.

 

Le projet du Domaine Longwood est le fruit d’un véritable effort de conservation du patrimoine préexistant. En effet, en bordure du fleuve, lumineux et entouré de verdure, le site est bel et bien « un lieu voué à l’habitation depuis toujours », explique Nadya Couture, de Domaine Longwood. Il s’agit d’un des plus anciens sites habités de la vallée du Saint-Laurent, avec des occupations qui remontent à près de 10 500 ans, lors de l’arrivée des premiers êtres humains dans la région. Occupé ensuite par les Amérindiens, le lieu a également été connu sous le nom de New Liverpool, au temps où il servait de port d’attache pour l’approvisionnement de la flotte anglaise en bois. Vestige de l’histoire de cette période, l’ancien manoir Wade, ravagé par un incendie en 1965, offre encore le spectacle de ses ruines.

 

Partenariats

 

Soucieux de préserver la mémoire des lieux, les promoteurs ont noué des partenariats avec la Ville de Lévis et le ministère de la Culture pour faire ratisser le site par un archéologue avant de commencer les travaux d’aménagement. Au total, près de 15 000 artéfacts ont été trouvés, dont les plus anciens datent de 9000 ans. Un livre portant sur les fouilles et l’histoire du lieu a d’ailleurs été publié, mis en vente dans les librairies avoisinantes et remis aux propriétaires du Domaine.

 

La pointe du site, où se trouvent les ruines du manoir, appartient à la Ville et deviendra probablement, avance Nadya Couture, un parc d’interprétation où seront mis en valeur les artéfacts récupérés. Parmi les autres initiatives lancées pour allier développement et conservation, le plan des rues avait été agencé avec les allées cavalières existantes et le caractère forestier du domaine a été respecté. En effet, alors que le site était jusqu’à récemment recouvert d’une forêt, l’équipe a fait le choix de « déboiser uniquement les emplacements des bâtiments et l’espace pour la piscine. Tout le reste a été conservé. »

 

De plus, « le réseau électrique sera entièrement souterrain et tous les fils et services seront enfouis », précise Nadya Couture. Aux commandes de l’architecture, Nicolas Tremblay, de Quanta Architecture, a opté pour « des couleurs chaudes et foncées et des matériaux durables, qui nécessitent peu d’entretien », comme le bois et la brique.

 

Dernière phase

 

À l’heure actuelle, « nous en sommes à l’inauguration de la dernière phase du projet », précise Nadya Couture. Alors que les deux premières phases de développement se sont concentrées sur du résidentiel unifamilial - 60 terrains aménagés - neuf bâtiments viendront désormais s’ajouter aux constructions préexistantes. Cette dernière phase comprendra deux volets avec 5 bâtiments de 12 condos chacun, ainsi que 21 maisons en rangée réparties en 4 bâtiments. Dès le début de l’année 2014, les premières maisons seront livrées aux nouveaux propriétaires, alors que les premiers condos seront prêts à être habités au printemps. Selon l’échéancier, le projet sera achevé dans 3 ans.

 

Pour séduire ses futurs propriétaires, le projet peut compter sur son emplacement entre fleuve et forêt qui donne « l’impression de ne pas être en ville », insiste Nadya Couture. En effet, alors que le projet s’érige sur une pointe surélevée s’avançant dans le fleuve, tous les logements bénéficieront d’une vue imprenable, que ce soit vers la ville ou vers le pont de Québec. Pour que les occupants puissent « profiter au maximum de la proximité du fleuve et de la lumière », les condos seront dotés d’une large fenestration. Et si les étages les plus hauts auront une ligne d’horizon optimale, les étages plus bas seront plongés dans la verdure.

 

Avec jardin

 

Côté clientèle, le projet s’adresse aussi bien à de jeunes professionnels qu’aux familles. Les maisons en rangée, aménagées sur trois étages, seront dotées d’un stationnement intérieur et d’un terrain de 5000 pieds carrés à l’arrière, pour plaire à une clientèle jeune et familiale, avec des prix échelonnés de 295 000 $ à 500 000 $. Les terrains seront gérés en copropriété, été comme hiver, autant pour l’entretien que pour le déneigement.

 

Les condos, dont la majorité sont des 4½, avec quelques propositions de 3½ et 5½, sont vendus avec un stationnement souterrain ainsi qu’une terrasse privée sur le toit pour certains logements. Avec une superficie oscillant entre 1300 et 1500 pieds carrés, ils seront proposés à des prix allant de 325 000 $ à 550 000 $, pour les plus spacieux.

 

Côté services, le projet prévoit notamment une piscine extérieure privée, accessible aussi bien aux propriétaires d’un condo que d’une maison en rangée. Alors que le design intérieur a été confié à Lynn Di Gaetano, les logements seront vendus clé en main, tout en laissant aux propriétaires le soin de décider des détails de finition quant aux armoires, céramiques et planchers.

 

À deux minutes du pont de Québec et des services de Lévis, le projet compte aussi sur la proximité de commerces, notamment le nouveau quartier commercial de Saint- Romuald aménagé de part et d’autre de l’autoroute Jean-Lesage, qui attire autant les entreprises que les magasins. Et, pour les plus sportifs, le Domaine Longwood bénéficiera également de la proximité de la piste cyclable de Lévis.

 


Collaboratrice

***

Domaine Longwood en bref

Troisième phase

Logements : 5 bâtiments de 12 condos chacun, de 1300 à 1500 pieds carrés, à un prix allant de 325 000 $ à 550 000 $.
21 maisons en rangée, réparties en 4 bâtiments, à un prix allant de 295 000 $ à 500 000 $
Terrains : en copropriété
Caractéristiques :
Plancher de bois d’ingénierie
Céramique à l’entrée, dans la cuisine et la salle de bain
Fenêtres d’aluminium avec verre à l’argon
Air climatisé mural dans chaque logement
Plafond de 9 pieds
Patio arrière en fibre de verre
Terrasse sur le toit pour certains logements
Terrains d’environ 5000 pieds carrés
Finition extérieure en brique, avec déclins de bois d’ingénierie de qualité supérieure
Stationnement intérieur inclus avec chaque maison en rangée
Stationnement souterrain inclus dans les immeubles de condos
Piscine