Pommes écologiques et ancestrales à l’honneur

Catherine Lefebvre Collaboration spéciale
Dans les vergers écologiques, c'est l'occasion de découvrir des variétés de pommes ancestrales moins connues. 
Photo: iStock Dans les vergers écologiques, c'est l'occasion de découvrir des variétés de pommes ancestrales moins connues. 

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

En tartes, en croustades, dans les muffins ou toutes crues dans le bec, les pommes du Québec sont à l’honneur pendant toute la saison des couleurs. Pour les célébrer dignement, voici des vergers écologiques qui possèdent une belle variété de pommes ancestrales, adaptées à notre climat singulier.


 

Qui sème récolte (Lanaudière)

Situé à Saint-Jean-de-Matha, le charmant verger Qui sème récolte offre l’autocueillette d’une trentaine de variétés de pommes, comme la Belmac, la Primgold, la Jeanne Inverness et la Red Free. Évidemment, elles ne mûrissent pas toutes en même temps ! Il faut donc se rendre sur la page Facebook du verger tous les jeudis pour connaître les variétés de pommes qui seront disponibles au cours de la fin de semaine suivante. De plus, l’endroit propose des cidres, du kombucha, de même que de l’huile de canola certifiée sans OGM et de délicieuses mayonnaises fraîches.


 

Croque-Pomme (Outaouais)

Le verger Croque-Pomme de Lochaber-Partie-Ouest, près de la municipalité de Thurso, ne cesse d’ajouter des cordes à son arc depuis sa création en 1994. Présentement en transition biologique, le verger Croque-Pomme compte désormais 3000 pommiers d’une trentaine de variétés moins connues, comme la Rouville, la Redfree, la Silken, la Novamac et la Freedom, ainsi que d’autres variétés plus familières. En 2007, il a construit la cidrerie, qui lui permet de créer sept cidres, trois jus et un vinaigre, tous produits de façon artisanale. Le verger possède aussi un charmant bistro aménagé sur des pilotis surplombant les milliers de pommiers. De plus, différentes activités sont proposées sur place, dont la visite d’une ruche éducative et d’un labyrinthe de maïs.


 

Verger aux hirondelles (Montérégie)

Le Verger aux hirondelles à Lacolle est certifié biologique et comprend 200 arbres fruitiers, comprenant des pommiers et des poiriers. Mais il offre aussi des griottes, des noix diverses et des fleurs. On peut aussi s’y procurer des produits fins, faits à partir du fruit de leurs récoltes. L’autocueillette est possible sur réservation et c’est la Spartan, la Belmac ainsi que la Cortland qu’il vous sera possible de cueillir en cette période-ci. Vous pourrez découvrir ce site enchanteur en vous promenant dans les champs et les boisés, en visite libre ou accompagnée par le propriétaire des lieux, le tout sur un site offrant une vue sur les montagnes de l’Estrie et du Vermont.


 

Vergers écologiques Philion (Montérégie)

Depuis 30 ans, les générations de Philion se succèdent pour accueillir les gens sur leur terre, située à Hemmingford. Ce verger écologique offre la possibilité de cueillir des pommes parmi plus de 10 variétés, dont les classiques McIntosh, Cortland et Lobo, ainsi que la Ginger Gold, en plus de la poire Beauté flamande offerte en boutique, ouverte tous les jours. On peut également s’y procurer plusieurs produits dérivés de la pomme, du miel et de l’érable, sans oublier leur fabuleux poiré de glace artisanal pressé à la main. Lauréat du premier prix à la Coupe des nations Québec en 2009 et au mondial des vins en 2007, il accompagnera parfaitement un pique-nique en plein cœur du verger.


 

À la croisée des pommes (Laurentides)

Le verger biologique À la croisée des pommes à St-Joseph-du-Lac mise depuis 20 ans sur une production sans pesticides. Leur but est d’optimiser la santé de l’écosystème environnant, tout en respectant les gens qui y travaillent et les communautés voisines. À la fin du mois de septembre et au début octobre, on peut y cueillir les variétés de pommes, comme la Wolf River et Laufanne, en plus des derniers raisins Montréal Blue, des prunes italiennes et des poires Patten et Beauté flamande.