Trouver l’amour au temps d’Internet (2)

L’application Her se concentre avant tout sur les rencontres et sur la discussion.
Photo: Olivier Sylvestre Le Devoir L’application Her se concentre avant tout sur les rencontres et sur la discussion.

Quelles sont les meilleures applications de rencontre et à qui s'adressent-elles? Deuxième partie.

 

Tout, tout de suite

Grindr est l’application de rencontre sur laquelle nous avons eu le plus de succès jusqu’à maintenant… si on est du genre à mesurer le succès au nombre d’égoportraits intimes (une douzaine ?) reçus en seulement quelques heures. On comprendra donc que, sans jugement, l’appli n’est pas pour ceux qui font dans la dentelle : on y veut tout, tout de suite et maintenant. L’application met tout de même l’accent sur les pratiques responsables ; un formulaire permet de valider la date du dernier dépistage passé par un partenaire ou son statut sérologique.

Grindr
Offert pour Android et iOS

 

Être ensemble

L’application Her est relativement nouvelle. Ce n’est qu’en 2014 que le réseau de rencontre pour femmes lesbiennes, bi, pan et queers a été lancé. Sorte de réponse féministe aux Grindr et Tinder, l’application se concentre avant tout sur les rencontres et sur la discussion. Une fonction permet même d’ajouter une personne comme amie afin de garder le contact, même si l’amour ou le désir n’y étaient pas. Un fil de nouvelles LGBTQ + permet aussi de rester informée. Hautement modérée, la plateforme est un espace sécuritaire.

Her
Offert pour Android et iOS

Avez-vous trouvé l’amour sur une plateforme de rencontre ? Y avez-vous vécu des expériences positives ? Si oui, envoyez-nous vos histoires et vos recommandations à
osylvestre@ledevoir.com.