Emilie Nicolas | Comment te faire confiance avec cette arme sans me fatiguer

« Tu caricatures notre exaspération avec cet ami dont tu découpes les mots pour t’en fabriquer des cautions plutôt que de le traiter en ami. Tu nous dépeins comme une meute barbare sans visage, prête à attaquer la raison, le savoir, la liberté, la civilisation. Réalises-tu que c’est en brandissant un spectre terriblement similaire que les tiens ont justifié durant des siècles les coups de bâton ? »