L'Amazonie brûle, le président du Brésil pointe du doigt les ONG

Les feux de forêt sont 83% plus nombreux cette année qu'en 2018 en Amazonie, durement touchée par la déforestation.

De son côté, le président brésilien Jair Bolsonaro, un climatosceptique notoire, laisse entendre — sans preuve — que les ONG environnementales sont à blâmer pour le désastre.