«Le Devoir» a tenté une expérience zéro déchet