Alonso est le plus rapide de la 3e séance d’essais

La plupart des pilotes ont joué de prudence pendant la séance, alors qu’une fine pluie continuait de s’abattre sans relâche sur la piste, la rendant relativement glissante.
Clive Mason Getty Images via Agence France-Presse La plupart des pilotes ont joué de prudence pendant la séance, alors qu’une fine pluie continuait de s’abattre sans relâche sur la piste, la rendant relativement glissante.

Le pilote Alpine Fernando Alonso a bravé la pluie et le temps particulièrement frais pour enregistrer le meilleur temps de la troisième séance d’essais libres du Grand Prix de Formule 1 du Canada, samedi après-midi.

Alonso a signé un chrono d’une minute et 33,836 secondes sur le circuit Gilles-Villeneuve, retranchant 53 millièmes de seconde au chrono du pilote Alpha Tauri Pierre Gasly. Le pilote Aston Martin Sebastian Vettel a enregistré le troisième temps, deux millièmes de seconde plus loin.

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll a signé le 13e chrono, à 1,695 seconde de l’Espagnol âgé de 40 ans. De son côté, le Torontois Nicholas Latifi s’est contenté du 19e temps.

Le septuple champion du monde, Lewis Hamilton, a de nouveau éprouvé des ennuis avec sa Mercedes et a abouti au 15e échelon.

Ces résultats sont toutefois à prendre avec un grain de sel.

La plupart des pilotes ont joué de prudence pendant la séance, alors qu’une fine pluie continuait de s’abattre sans relâche sur la piste, la rendant relativement glissante.

Les équipes ont donc testé différents réglages, et jonglé avec les pneus pluie et ceux intermédiaires, à la recherche du meilleur compromis. Certains ont néanmoins été piégés dans les virages, entraînant de brèves visites hors piste.

Max Verstappen (Red Bull) et Kevin Magnussen (Haas) ont eu la frousse un peu plus que les autres, alors que leurs voitures se sont immobilisées à quelques pas seulement d’une barrière de sécurité à la sortie des « S » de Senna, après de longues glissades survenues en fin de séance.

Les conditions météorologiques devraient s’améliorer à temps pour le début des qualifications, prévues à 16 h. Mais Dame Nature pourrait réserver des surprises.

Une chose est certaine toutefois, Charles Leclerc ne partira pas de la première place sur la grille de départ pour la course dimanche.

 

Son équipe, Ferrari, est revenue sur sa décision de remplacer certaines composantes du moteur de sa voiture, préférant le substituer complètement. En conséquence, le Monégasque partira en queue de peloton, aux côtés du pilote Alpha Tauri Yuki Tsunoda, puni pour les mêmes motifs.

Leclerc, qui n’a d’ailleurs pas enregistré de temps pendant la troisième séance d’essais libres, ne pourra donc bonifier son impressionnant palmarès qui comprend déjà six pole positions cette saison.

Verstappen et son coéquipier chez Red Bull Sergio Perez se sont partagé les deux autres positions de tête cette saison.

 

Le Néerlandais, champion du monde en titre, avait dominé les deux premières séances d’essais libres, vendredi.

Verstappen domine le classement général avec 150 points, soit 21 de plus que son coéquipier Perez. Leclerc suit en troisième place, à 116, tandis que tous les autres pilotes du plateau sont sous la barre des 100 points.

Hamilton est le champion en titre du Grand Prix du Canada. L’épreuve montréalaise avait été annulée en 2020 et 2021, à cause de la pandémie de coronavirus.

À voir en vidéo