La Russie n’organisera pas le Championnat du monde de hockey 2023

La dernière édition du Championnat du monde de hockey, qui s’est finie en juin 2021 à Riga, en Lettonie, a été remportée par l’équipe canadienne. 
Photo: Sergei Grits Archives Associated Press La dernière édition du Championnat du monde de hockey, qui s’est finie en juin 2021 à Riga, en Lettonie, a été remportée par l’équipe canadienne. 

La Russie ne sera pas l’hôte du Championnat du monde de hockey masculin 2023, qui devait se jouer à Saint-Pétersbourg, la ville natale de Vladimir Poutine.

Évoquant « le souci de la sécurité et du bien-être de tous les joueurs, officiels, membres des médias et amateurs participants », la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) a annoncé la décision après la réunion de son conseil.

Il s’agit du dernier coup porté à la Russie dans ses sports d’hiver préférés, au lendemain de la décision de l’Union internationale de patinage de lui retirer la Coupe Rostelecom dans la foulée de l’invasion russe en Ukraine.

La FIHG a révélé que ses responsables « ont exprimé de vives inquiétudes quant à la sécurité, la liberté de mouvement des joueurs et des officiels vers, depuis et à l’intérieur de la Russie ».

Des raisons similaires ont été fournies le mois dernier pour retirer le Championnat du monde junior 2023 à la Russie. Ce championnat devait se jouer à Omsk et Novossibirsk.

La Russie s’était engagée à construire un nouvel amphithéâtre de 23 000 places pour le Mondial masculin prévu en mai 2023.

Un nouveau pays hôte sera choisi lors du tournoi qui débutera le mois prochain en Finlande, a indiqué la FIHG.

À voir en vidéo