Djokovic pourrait prendre part à Roland-Garros malgré son statut vaccinal

Djokovic a remporté les Internationaux de France à deux reprises dans sa quête de 20 titres de tournois du Grand Chelem.
Photo: Karim Sahib Agence France-Presse Djokovic a remporté les Internationaux de France à deux reprises dans sa quête de 20 titres de tournois du Grand Chelem.

La France jette du lest sur les mesures vaccinales plus tard ce mois-ci, ce qui pourrait paver la voie pour que Novak Djokovic participe à l’édition 2022 des Internationaux de tennis de France.

Le premier ministre français, Jean Castex, a annoncé jeudi que le passeport vaccinal ne serait plus obligatoire pour accéder aux stades et aux restaurants dès le 14 mars. Ce qui signifie que Djokovic, qui n’est pas vacciné contre la COVID-19, pourrait participer au tournoi de Roland-Garros en mai prochain, à moins que le gouvernement français fasse volte-face d’ici là.

« La situation s’améliore grâce à nos efforts collectifs, a annoncé Castex. Nous avons [rempli] les conditions nécessaires pour entamer la prochaine phase de relâchement des mesures. Dès le lundi 14 mars, nous suspendons la nécessité du passeport vaccinal partout où il est requis. »

Joute juridique

 

Djokovic a été expulsé de l’Australie en janvier après avoir mené une bataille juridique concernant son droit d’entrer au pays malgré son statut vaccinal. Il a raté les Internationaux d’Australie pour cette raison.

Il a déclaré à la BBC le mois dernier qu’il était prêt à rater les prochains tournois du Grand Chelem s’ils exigent une preuve de vaccination.

Djokovic a remporté les Internationaux de France à deux reprises dans sa quête de 20 titres de tournois du Grand Chelem. C’est un de moins que le record de l’ATP, détenu par Rafael Nadal, après que ce dernier eut triomphé à la dernière édition des Internationaux d’Australie.

La nouvelle mesure autoriserait également Djokovic à prendre part au Masters de Monte-Carlo — sur terre battue — au mois d’avril.

À voir en vidéo