La LNH en pause du 22 au 25 décembre

Il y aura donc une pause les 22, 23, 24 et 25 décembre, ce qui inclut, pour les équipes, de ne pas voyager.
Photo: Minas Panagiotakis Getty Images via Agence France-Presse Il y aura donc une pause les 22, 23, 24 et 25 décembre, ce qui inclut, pour les équipes, de ne pas voyager.

La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs ont annoncé une pause des activités à compter de mercredi et jusqu’à la journée de Noël inclusivement, tard lundi.

Mardi, il n’y aura que les matchs Washington — Philadelphie et Tampa Bay — Vegas.

Suite à de récentes décisions, il n’y avait plus de matchs à l’horaire mercredi. Quant à jeudi, les cinq matchs restants qui figuraient au calendrier ont été repoussés.

Il y aura donc une pause les 22, 23, 24 et 25 décembre, ce qui inclut, pour les équipes, de ne pas voyager.

Les joueurs vont se rapporter à leurs clubs le 26 décembre, à des fins d’entraînements, de dépistage ou de voyage.

Au retour de la pause, toute personne voyageant avec une équipe de la ligue ne pourra entrer dans une installation du circuit sans avoir un test négatif (à moins d’y accéder pour du dépistage).

La saison régulière va reprendre le lundi 27 décembre, incluant des matchs opposant un club canadien à une formation américaine.

Le Canadien de Montréal va rejouer le 28 décembre, à Tampa.

Plus tôt lundi, on apprenait que le CH, les Oilers, les Sénateurs et les Blue Jackets passaient en pause eux aussi.

C’était déjà le cas pour les Maple Leafs, les Bruins, l’Avalanche, les Red Wings, les Panthers et les Predators.

Les Flames de Calgary font face à la plus importante éclosion dans la ligue jusqu’à maintenant, avec 32 personnes touchées.

Plus de 140 joueurs et membres du personnel sont à l’écart en lien avec le protocole de la COVID-19.

Au total, 49 matchs de la LNH ont été reportés pour des raisons liées au coronavirus. Cela inclut 43 matchs remis à plus tard depuis le 13 décembre seulement.

Plus ou moins 15 pour cent des joueurs de la LNH sont à l’écart en lien au protocole de la COVID-19.

Parmi la liste de matchs reportés, il y a celui entre les Blue Jackets et les Sabres, prévu lundi soir à Columbus, ainsi qu’une visite des Jackets à Buffalo, qui était prévue jeudi.

Mardi soir, les Devils devaient jouer à Pittsburgh et les Coyotes à Seattle, mais cela a été repoussé également.

Le Canadien devait rendre visite aux Islanders, aux Rangers et aux Devils cette semaine.

La ligue avait reporté tous les matchs impliquant des équipes canadiennes et américaines cette semaine en raison des inquiétudes liées aux voyages transfrontaliers.

La ligue et l’Association des joueurs de la LNH ont révélé dimanche que le plan était d’éviter l’arrêt complet de la ligue.

« Nous poursuivrons le calendrier de la saison régulière 2021-22, ont annoncé la LNH et l’AJLNH dans un communiqué conjoint. Bien qu’il y ait eu une augmentation récente des résultats positifs des tests COVID parmi les joueurs, les entraîneurs et le personnel de hockey, il y a eu un faible nombre de cas positifs qui ont entraîné des symptômes inquiétants ou une maladie grave. »

Une décision est attendue cette semaine concernant la participation prévue des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques de 2022. Suite aux récents développements, il ne serait pas surprenant que la ligue décide de ne pas envoyer les joueurs à Pékin.

Les conséquences du plus récent variant omicron restent encore méconnues, y compris s’il provoque des symptômes plus ou moins graves.

Les scientifiques estiment que l’omicron se propage encore plus facilement que les autres souches de coronavirus, y compris le delta.

Les premières études suggèrent que les vaccinés auront besoin d’une dose de rappel pour aider à prévenir une infection, mais même sans la dose supplémentaire, la vaccination devrait toujours offrir une forte protection contre les maladies graves et la mort.

À voir en vidéo