Report du match entre le Canadien et les Bruins

Des joueurs du Canadien de Montréal et des Bruins de Boston lors d'un match le 14 novembre 2021.
Photo: AP Photo/Winslow Townson Des joueurs du Canadien de Montréal et des Bruins de Boston lors d'un match le 14 novembre 2021.

Le match de samedi entre le Canadien de Montréal et les Bruins de Boston au Centre Bell a été reporté.

Aucune raison n’a été citée lors de l’annonce du report de la rencontre, mais les Bruins sont aux prises avec une éclosion de COVID-19. Ils ont toutefois joué contre les Islanders de New York jeudi, et ont perdu 1-3.

Avant les résultats des tests de dépistage vendredi, sept joueurs des Bruins et un membre du personnel de l’équipe étaient inscrits au protocole de la LNH lié à la COVID-19. Aucun membre du Canadien ne se trouvait sur cette liste.

Toutefois, le Canadien a joué devant des gradins vides jeudi au Centre Bell, lors de sa victoire en fusillade de 3-2 face aux Flyers de Philadelphie, à la suite d’une demande de la Santé publique du Québec liée à la hausse des cas de COVID-19 dans la région montréalaise. Le Tricolore avait indiqué qu’une mise à jour serait faite vendredi concernant la capacité maximale permise face aux Bruins. Il n’aura plus à discuter de la situation avec les autorités sanitaires locales.

Après la rencontre de jeudi, l’attaquant du Canadien Jonathan Drouin avait exprimé un certain inconfort à l’idée de devoir affronter une équipe aux prises avec une éclosion de COVID-19.

« Quand une équipe est rendue à sept cas, peut-être qu’il y en aura trois autres demain. Nous ne le savons pas, avait dit Drouin. Moi, je ne me sens pas à l’aise de jouer contre une équipe dans cette situation. Ce n’est pas ce à quoi nous nous attendions cette saison avec les vaccins et les mesures. C’est certain que la situation change, mais, comme je l’ai dit, ce n’est pas vraiment idéal. »

Il s’agit du 11e match reporté dans la LNH cette saison, et d’un sixième cette semaine, les cas ayant explosé un peu partout dans la LNH.

Les Hurricanes de la Caroline et l’Avalanche du Colorado ont notamment joué malgré des formations de moins de 18 patineurs.

« Quand vous êtes rendus entre 60 et 80 joueurs qui ont la COVID, c’est un gros pourcentage à travers la ligue, avait dit Drouin jeudi soir. Je ne pense pas que ce soit bon pour le hockey quand il manque cinq ou six joueurs dans une équipe. »

On ne sait pas encore quand le match entre les Bruins et le Canadien sera disputé. Il s’agissait du dernier match à domicile à l’horaire du Tricolore en 2021.

Pour l’instant, le Canadien reprendra le collier lundi, quand il rendra visite aux Islanders de New York. Il affrontera ensuite les Rangers de New York le 22 décembre, puis les Devils du New Jersey le 23 décembre.

Au retour du congé de Noël, la troupe de Dominique Ducharme effectuera son traditionnel voyage du temps des Fêtes dans le sud-est des États-Unis, avec des rencontres à Tampa, à Raleigh et à Sunrise. Elle sera de retour au Centre Bell seulement le 4 janvier, quand les Capitals de Washington seront les visiteurs.

La présidente sports et divertissement du Groupe CH, France Margaret Bélanger, a affirmé dans une déclaration publiée jeudi soir que le Canadien avait « obtenu l’assurance que nous pourrons à nouveau recevoir nos partisans à 50 % de la pleine capacité de l’amphithéâtre pour nos matchs de janvier ».

 

Trois équipes en pause jusqu’à Noël

La LNH a annoncé que l’Avalanche du Colorado, les Panthers de la Floride et les Flames de Calgary ne joueraient pas avant le retour du congé de Noël en raison d’éclosions de COVID-19. Les Flames ont d’ailleurs annoncé que le centre Mikael Backlund et un autre membre du personnel de soutien de l’équipe ont dû s’inscrire au protocole de la LNH lié à la COVID-19, vendredi, faisant passer à 32 le nombre de membres de l’organisation à l’écart pour cette raison. Au total, 19 joueurs et 13 employés du club sont actuellement en isolement alors que l’équipe est affectée par une éclosion. Les Flames ont annoncé mercredi que 17 membres de l’organisation s’étaient ajoutés au protocole, y compris l’entraîneur-chef Darryl Sutter, l’attaquant étoile Johnny Gaudreau et le gardien partant Jacob Markstrom. Six matchs des Flames ont donc été remis depuis le début de leur crise. Quatre matchs de l’Avalanche et trois des Panthers ont été remis en vertu de l’annonce de vendredi. Cinq joueurs de l’Avalanche et sept des Panthers sont inscrits dans le protocole de la LNH lié à la COVID-19. Par ailleurs, les Oilers d’Edmonton ont ajouté le nom de Ryan Nugent-Hopkins au protocole, il rejoint ainsi l’entraîneur-chef Dave Tippett et deux coéquipiers. De plus, les Maple Leafs de Toronto ont annoncé vendredi que les attaquants Alexander Kerfoot et John Tavares avaient été placés dans le protocole. Au total, 20 matchs ont été remis cette saison, dont 15 depuis le début de la semaine.

La Presse canadienne


À voir en vidéo