Le Canadien gagne sans ses partisans

La rencontre a été présentée à huis clos.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne La rencontre a été présentée à huis clos.

Les jeunes ont mené l’assaut et le Canadien a été récompensé avec une victoire, jeudi soir, dans une rencontre présentée devant aucun spectateur au Centre Bell.

Jonathan Drouin a été le seul à toucher la cible en tirs de barrage et la formation montréalaise a mis fin à une série de sept défaites en battant les Flyers de Philadelphie 3-2.

Drouin a fait bouger les cordages grâce à un tir des poignets vif en tant que premier joueur à s’élancer dans la séance. À l’autre bout de la patinoire, le gardien Cayden Primeau a été parfait.

Primeau a frustré Cam Atkinson pour mettre fin à la rencontre. Il a toutefois semblé se blesser quand Atkinson est tombé sur son dos à la fin de la séquence. L’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme, a indiqué après la rencontre qu’il y avait eu plus de peur que de mal.

La rencontre a été présentée à huis clos. Le Canadien a annoncé vers 17h avoir accepté une demande de la Santé publique du Québec de ne pas admettre de spectateurs pour la rencontre en raison de la hausse de COVID-19 dans la région montréalaise.

Le Tricolore a connu une forte première période et a bien travaillé pour venir de l’arrière lors du dernier tiers. Il a gagné seulement un deuxième match cette saison quand il est crédité de trois buts ou moins (2-21-3).

« Nous avions parlé il y a quelques jours d’amener la rondelle au coeur de l’enclave. Je crois que nous obtenons plus d’occasions depuis deux matchs, même si nous ne sommes pas énormément récompensés », a mentionné Ducharme.

Rappelé du Rocket de Laval plus tôt dans la journée, Primeau a repoussé 37 tirs lors des 65 minutes de jeu. Laurent Dauphin a également inscrit un premier but depuis son rappel, tandis que Cole Caufield a bombardé le gardien adverse avec huit tirs au but.

« Dans quelques jours et semaines, nous aurons des joueurs qui vont revenir au jeu. Ça va créer de la compétition à l’interne, a souligné Ducharme. Quand une occasion s’offre à vous, vous voulez forcer la main de la direction en jouant de la bonne façon. »

Artturi Lehkonen a également marqué en temps réglementaire pour le Canadien (7-21-3).

Max Willman et Jackson Cates ont inscrit les buts des Flyers (11-12-5) avant le bris d’égalité. Carter Hart a effectué 38 arrêts avant la fusillade.

L’attaquant Jake Evans était de retour au jeu pour le Canadien après avoir raté deux parties en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée. Il a remplacé Mathieu Perreault, retiré de la formation en raison d’une blessure au bas du corps.

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand les Bruins de Boston seront les visiteurs au Centre Bell.

Une victoire qui fait du bien

Pour une rare fois cette saison, le Canadien a semblé prendre son envol grâce à du bon travail en avantage numérique. Nick Suzuki et Mike Hoffman ont alors cogné à la porte.

Lehkonen a finalement ouvert le pointage à 5:20, faisant dévier un long tir de Brett Kulak.

Le Canadien a poursuivi sur sa lancée, mais Hart a gardé le fort. Le gardien des Flyers a notamment été alerte pour frustrer Dauphin sur un retour de lancer.

Le vent a toutefois tourné en deuxième période. Willman a d’abord créé l’égalité après 2:20 de jeu, battant Primeau du côté de la mitaine à partir de l’enclave.

Les Flyers ont ensuite pris les devants avec 59,3 secondes à écouler au deuxième vingt. Cates a fait mouche lors d’une attaque en surnombre après une transition rapide.

Entre-temps, le Canadien s’était buté à Hart. Il a notamment stoppé quatre tirs de Caufield au cours de l’engagement, dont un puissant lancer sur réception avec sa mitaine.

Les Flyers ont obtenu les meilleures chances en première moitié de troisième période, mais Primeau a gardé le Canadien dans le coup.

Le gardien du Tricolore a notamment frustré Zack McEwen sur un tir sur réception à bout portant. Il a aussi racheté une erreur en étirant la jambière gauche pour faire l’arrêt aux dépens de Willman.

Le Canadien a ensuite réussi à augmenter la pression sur les Flyers. Hart a d’abord frustré Drouin, puis Jesse Ylönen un peu plus tard. Mais Dauphin a finalement créé l’égalité avec 5:39 à écouler en profitant d’un retour.

Le Canadien a survécu à une infériorité numérique en prolongation. Puis, Drouin a finalement tranché en tirs de barrage.

Échos de vestiaire

Cole Caufield a connu un fort match, alors qu’il a décoché huit tirs au filet, mais il n’a toujours qu’un but au compteur après 23 matchs cette saison.

« J’ai plus d’énergie. Je me sens bien sur la glace. J’obtiens des occasions et la rondelle va éventuellement rentrer. C’est frustrant pour un marqueur, mais j’essaie simplement d’atteindre la cible. Je ne veux pas trop viser les coins. »

Laurent Dauphin a maintenant récolté un but et deux aides en cinq sorties depuis son rappel du Rocket de Laval. Il a noté être plus prêt aujourd’hui, à 26 ans, pour la LNH.

« J’ai un bagage dans la Ligue américaine. Je suis aussi plus prêt physiquement. Je ne suis pas le plus gros et j’ai dû m’adapter. À 20 ans, c’était une lacune. Je suis maintenant plus fort dans les batailles. En général, mon jeu est meilleur. »

Jonathan Drouin a souligné que ce n’était pas facile de revoir des gradins vides.

« Nous ne nous attendions pas à vivre ça cette saison à cause des vaccins. C’est difficile de revoir ça, de ne pas avoir d’ambiance, de ne pas ressentir l’énergie de la foule. Mais la santé des gens est plus importante que d’aller voir un match de hockey. »

À voir en vidéo