Le Canadien s’incline en prolongation face à Nashville

L'attaquant des Predators Tanner Jeannot a enfilé l'aiguille face à Jake Allen lors de la deuxième période. 
Photo: Mark Zaleski Associated Press L'attaquant des Predators Tanner Jeannot a enfilé l'aiguille face à Jake Allen lors de la deuxième période. 

Le Canadien s’est bien battu, mais il a encaissé un autre revers, samedi soir au Bridgestone Arena.

Filip Forsberg a marqué en prolongation et les Predators de Nashville ont vaincu la formation montréalaise 4-3.

Forsberg a joué les héros avec 11,1 secondes à écouler à la période supplémentaire. Il venait de récupérer son bâton quand il a profité d’une passe transversale de Mikael Granlund pour battre le gardien Jake Allen.

Le Canadien avait défait les Predators 6-3 au Centre Bell le 20 novembre dernier.

Nick Suzuki, Christian Dvorak et Brett Kulak ont marqué en temps réglementaire pour le Canadien (6-17-3). Cole Caufield et Tyler Toffoli ont amassé chacun deux aides et Allen a stoppé 40 tirs.

Luke Kunin a récolté un but et une aide, tandis que Eeli Tolvanen et Tanner Jeannot ont également fait mouche en temps réglementaire pour les Predators (13-10-1). Mattias Ekholm a été crédité de deux aides et Juuse Saros a repoussé 20 lancers.

La dernière victoire en temps réglementaire du Canadien à Nashville remonte au 10 mars 2003.

Le Tricolore affiche un dossier de 1-17-3 cette saison quand il marque trois buts ou moins.

L’attaquant Mike Hoffman était de retour au jeu pour le Canadien, en relève à Josh Anderson, blessé jeudi contre l’Avalanche du Colorado. Mattias Norlinder était aussi de retour dans la formation, remplaçant Jeff Petry, ennuyé par une blessure au haut du corps.

Le Canadien jouera son prochain match mardi, quand il accueillera le Lightning de Tampa Bay au Centre Bell.

Des chances des deux côtés

Les Predators ont dominé leurs rivaux en début de rencontre. À mi-chemin du premier vingt, les Predators menaient 1-0 et avaient un avantage de 8-1 au chapitre des tirs au but, tandis que le Canadien avait dû écouler deux punitions.

Tolvanen a ouvert la marque après 4:52 de jeu, faisant dévier un tir d’Ekholm.

Le Canadien s’est mis en marche en deuxième moitié d’engagement, mais s’est buté à Saros lors d’un avantage numérique. Le gardien des Predators a frustré Cole Caufield sur un lancer sur réception, puis Ryan Poehling à bout portant.

Michael Pezzetta a appliqué une bonne mise en échec contre Matt Benning tôt en deuxième période, puis a jeté les gants devant Mark Borowiecki. En se dirigeant vers le banc des punitions, Pezzetta a crié vers le banc du Canadien en agitant les bras, demandant à ses coéquipiers de jouer avec plus d’énergie.

Le Tricolore a créé l’égalité en avantage numérique à 4:48. Suzuki a fait bouger les cordages grâce à un tir précis et vif dans la partie supérieure.

Dvorak a ensuite donné les devants 2-1 au Canadien à 10:01, quelques instants après avoir gagné une course pour annuler un dégagement refusé.

L’entraîneur-chef des Predators, John Hynes, a contesté le but, en vain. Puis le Tricolore s’est retrouvé en avantage numérique de deux joueurs pendant 64 secondes. Il a toutefois été incapable de profiter de cette situation.

Suzuki et Poehling ont orchestré des attaques à deux contre un dans les minutes suivantes, mais ils ont peut-être été trop généreux et le Canadien n’a pas profité de ces situations.

Les Predators ont créé l’égalité 2-2 avec 2:36 à faire en deuxième période. Jeannot a fait dévier un autre tir d’Ekholm dans l’objectif.

Allen a permis au Canadien de retourner au vestiaire dans une impasse de 2-2, étant fumant devant Forsberg dans les derniers moments de la période.

Kulak a redonné les devants au Canadien après 3:10 de jeu en troisième période, mais Kunin a répliqué à 10:12 lors d’une mêlée devant le filet d’Allen.

Artturi Lehkonen aurait pu régler les choses en temps réglementaire, quand il s’est échappé avec moins de deux minutes à faire en troisième période, mais Saros a fait l’arrêt.

Allen s’est aussi signalé devant Granlund dans les derniers moments du troisième tiers.

Forsberg a finalement permis aux Predators d’avoir le dernier mot.

À voir en vidéo