Le Canadien s’incline 4-1 devant les Sabres à Buffalo

Cody Eakin (20) a profité d’une bourde de Jeff Petry dans le territoire des Sabres pour décamper et compléter habilement une descente à trois-contre-un, faisant 2-1 pour les Sabres.
Photo: Joshua Bessex Associated Press Cody Eakin (20) a profité d’une bourde de Jeff Petry dans le territoire des Sabres pour décamper et compléter habilement une descente à trois-contre-un, faisant 2-1 pour les Sabres.

Le Canadien de Montréal a poursuivi sa glissade au classement, vendredi soir, en s’inclinant 4-1 devant les Sabres de Buffalo.

Tage Thompson, deux fois, Cody Eakin et Kyle Okposo ont noirci la feuille de pointage pour les Sabres (8-10-2), qui ont mis un terme à leur série de quatre défaites.

Josh Anderson fut le seul à riposter pour le Canadien (5-15-2), qui tentait de rebondir après avoir encaissé un cuisant revers de 6-3 face aux Capitals de Washington mercredi.

Le gardien Samuel Montembeault devra patienter encore un peu avant de savourer une deuxième victoire cette saison. Il a fait ce qu’il a pu, dans les circonstances, et il a terminé sa soirée de travail avec 35 arrêts.

Son vis-à-vis, l’ex-gardien du Canadien Dustin Tokarski, a repoussé 25 tirs devant le filet des Sabres. Il s’agissait de sa première victoire en carrière contre son ancienne équipe.

Encore une fois, les choses ont bien mal commencé pour les hommes de l’entraîneur-chef Dominique Ducharme.

Le Bleu-blanc-rouge a de nouveau concédé le premier filet du match. Cette fois-ci, l’attaquant Artturi Lehkonen a été à l’origine d’un revirement profondément dans son territoire qui a mis la table pour le filet de Thompson, à 4:08 du premier tiers.

Anderson a ramené les deux équipes à la case départ avec 7:16 à écouler au cadran en profitant d’une bourde de Jeff Skinner en zone défensive pour s’emparer d’un disque libre dans l’enclave et battre Tokarski d’un tir des poignets précis. Il s’agissait de son cinquième filet cette saison.

Les Sabres sont revenus à la charge en deuxième période, avec deux buts sans riposte.

Eakin a d’abord profité d’une bourde de Jeff Petry dans le territoire des Sabres pour décamper et compléter habilement une descente à trois-contre-un, faisant 2-1 pour les locaux. Puis, avec moins de cinq minutes à jouer à la période, Okposo a profité de la nonchalance du Canadien en supériorité numérique pour doubler l’avance des siens.

Thompson a mis un terme à la tentative de remontée du Tricolore à 3:29 de la troisième période, en inscrivant son deuxième filet du match. Et le Canadien a encaissé une deuxième défaite d’affilée à l’étranger.

Ducharme avait préconisé de nouveau une formation à 11 attaquants et sept défenseurs face aux Sabres. Cette manœuvre lui avait souri la semaine dernière, dans une victoire de 6-3 face aux Predators de Nashville. Pas cette fois-ci.

L’attaquant Cédric Paquette avait cédé sa place au sein de la formation partante au défenseur Mattias Norlinder. Le Suédois âgé de 21 ans a disputé un troisième match en carrière dans le circuit Bettman, et il a bien fait pour un premier à l’extérieur du Centre Bell.

Ducharme en a aussi profité pour jongler avec ses trios, réunissant notamment Jonathan Drouin à Nick Suzuki et Cole Caufield. Une expérience qui, comme c’est souvent le cas depuis le début de la campagne, a donné des résultats mitigés.

Il s’agissait du deuxième match cette saison entre le Tricolore et les Sabres. La formation new-yorkaise l’avait emporté 5-1, le 14 octobre dernier — Montembeault était alors le gardien partant.

Le Canadien disputera deux matchs en deux soirs, et Ducharme a déjà confirmé que le gardien Jake Allen retrouvera son filet face aux Penguins à Pittsburgh, samedi soir.

À voir en vidéo