Une autre défaite pour le Canadien, cette fois aux mains des Bruins

Face aux Bruins, le Canadien a fourni un bel effort malgré les circonstances, mais la crème a fini par remonter.
Photo: Winslow Townson Associated Press Face aux Bruins, le Canadien a fourni un bel effort malgré les circonstances, mais la crème a fini par remonter.

Le Canadien a encore une fois payé cher ses erreurs, alors qu’il a fini par casser après un bel effort, dimanche soir au TD Garden.

Charlie McAvoy et Charlie Coyle ont réussi des doublés et les Bruins de Boston ont gagné leur premier match face à la formation montréalaise en 21 mois par la marque de 5-2.

Mike Hoffman s’est ajouté à la liste des absents chez le Canadien en raison d’une blessure au haut du corps. Adam Brooks l’a remplacé dans la formation. Jonathan Drouin a raté un sixième match d’affilée, tandis qu’Artturi Lehkonen a participé à la rencontre même s’il représentait un cas incertain.

Le gardien Jake Allen n’était pas en uniforme, lui qui a été sonné lors d’un contact avec Dylan Larkin tard en première période, samedi, lors de l’éventuelle défaite en prolongation de 3-2 du Tricolore face aux Red Wings de Detroit.

Face aux Bruins, le Canadien a fourni un bel effort malgré les circonstances, mais la crème a fini par remonter. Plus le match avançait, plus les Bruins étaient en contrôle.

« Nous avons bien joué en première période. En deuxième, c’est un peu ce dont nous avions parlé plus tôt. Ce sont des petits jeux que nous ratons avec la rondelle — des décisions, l’exécution — qui reviennent contre nous », a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme.

« Nous avons réussi à sortir de la deuxième avec l’avance. Ensuite, ils ont un avantage numérique et égalisent la marque. Puis il y a eu un drôle de but. Il fallait mieux réagir que ça avec l’avance en troisième période », a-t-il ajouté.

Joel Armia et Michael Pezzetta ont touché la cible pour le Canadien (4-11-2), qui avait récolté au moins un point à ses trois matchs précédents (1-0-2). Samuel Montembeault a repoussé 36 lancers et il demeure à la recherche d’une première victoire dans son nouvel uniforme (0-3-1).

« Il a été solide, surtout en deuxième période où ç’a été plus difficile pour nous, a dit Ducharme au sujet de Montembeault. Il a fait des arrêts solides pour que nous gardions l’avance avant la troisième. »

Taylor Hall a inscrit un but et une aide, alors que Jeremy Swayman a stoppé 27 tirs devant le filet des Bruins (8-5-0). Swayman présente un dossier de 8-0-0 au cours de sa jeune carrière au TD Garden.

Il s’agissait du premier duel entre les deux rivaux depuis le 12 février 2020.

Le Canadien complétera son voyage de trois matchs en rendant visite aux Rangers de New York, mardi.

Persévérance récompensée

Les Bruins ont cogné à la porte en avantage numérique en début de rencontre, mais Montembeault a résisté.

Armia a finalement ouvert la marque après 8:09 de jeu en marquant son premier but de la saison. Il a fait mouche grâce à un bon tir lors d’une attaque à trois contre un.

Les Bruins ont dominé le jeu en début de deuxième période. Montembeault a été alerte pour stopper une déviation de Charlie Coyle tôt dans l’engagement.

Montembeault a été fumant après un peu plus de quatre minutes. Il a réussi un arrêt difficile aux dépens de Brad Marchand lors d’une attaque à deux contre le gardien des Bruins.

Ce n’était que partie remise pour les joueurs locaux. McAvoy a finalement créé l’égalité à 8:27, profitant d’un généreux retour dans l’enclave. Les tirs au but en deuxième période étaient alors de 13-3 à l’avantage des Bruins.

Malgré l’avantage des Bruins en deuxième période, ils ont retraité au vestiaire en retard 2-1. Pezzetta a été crédité de son premier but dans la LNH avec 3:35 à faire à l’engagement, quand sa déviation dans l’enclave a ricoché deux fois avant d’aboutir dans l’objectif.

Christian Dvorak a presque réussi à creuser l’écart quelques instants plus tard. Il s’est moqué du défenseur Derek Forbort lors d’une montée à un contre un et il avait Swayman à sa merci, mais son tir du revers est passé par-dessus le filet.

Les Bruins ont vite nivelé la marque en troisième période, en avantage numérique. McAvoy a fait bouger les cordages après 2:14 de jeu grâce à un long tir. Montembeault avait la vue voilée par Nick Foligno.

L’équipe locale a ensuite joué de chance à 5:58, quand elle a pris les devants 3-2. En voulant balayer le devant du filet, le défenseur Jeff Petry a envoyé le disque sur le casque de Coyle et il a terminé son chemin derrière la ligne des buts.

Coyle est revenu à la charge 3:07 plus tard, portant un dur coup au Tricolore. Il n’en fallait pas plus pour que les spectateurs se mettent à chanter « Olé ! Olé ! Olé ! » pour se moquer un peu des partisans montréalais.

Hall a fermé les livres en marquant dans un filet désert avec 1:58 à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

Jeff Petry a noté que le Canadien a payé cher ses erreurs.

« Nous n’avons pas joué un match horrible, mais comme c’était le cas lors d’autres rencontres, nous commettons des erreurs coûteuses. Les bonds ne vont pas de notre côté. C’est frustrant. »

Michael Pezzetta n’était pas certain d’avoir inscrit son premier but dans la LNH.

« J’ai dévié le tir et j’ai vu que la rondelle allait vers le filet. Ensuite, elle a rebondi contre un rival et elle est rentrée. Les gars me regardaient, mais je n’étais pas certain d’avoir marqué. […] Je me pratique souvent pour faire dévier des rondelles. C’est dommage d’avoir perdu. Ce n’est pas une aussi bonne sensation. »

Samuel Montembeault s’est porté à la défense de Jeff Petry pour sa gaffe sur le troisième but.

« Jeff a fait le bon jeu là-dessus. Quelles sont les chances que ça arrive ? J’ai fait l’arrêt et le défenseur doit envoyer la rondelle dans le coin. Charlie (Coyle) était au bon endroit au bon moment. Il a reçu la rondelle sur le casque et elle est rentrée dans le but. C’est frustrant, mais il n’y a rien à faire là-dessus. C’était quand même 3-2 à ce moment-là et il restait beaucoup de temps, mais nous n’avons pas été capables de créer l’égalité par la suite. »

À voir en vidéo