Djokovic bat Hurkacz et s’assure de terminer au 1er rang mondial pour une 7e fois

Le Serbe Novak Djokovic l'emporté en trois manches de 3-6, 6-0, 7-6 (5) contre le Polonais Hubert Hurkacz en demi-finale du Masters de Paris samedi.
Photo: Christophe Archambault Agence France-Presse Le Serbe Novak Djokovic l'emporté en trois manches de 3-6, 6-0, 7-6 (5) contre le Polonais Hubert Hurkacz en demi-finale du Masters de Paris samedi.

Le Serbe Novak Djokovic complétera une année au premier rang du classement mondial du tennis masculin pour la septième fois de sa carrière, un record, à la suite de sa victoire en trois manches de 3-6, 6-0, 7-6 (5) contre le Polonais Hubert Hurkacz en demi-finale du Masters de Paris samedi.

Djokovic, qui sera à la recherche d’un sixième titre à ce tournoi, a doublé l’Américain Pete Sampras, qui s’était classé numéro un mondial chaque année entre 1993 et 1998.

« C’était l’objectif cette semaine. Je suis très fier de conclure la saison à titre de numéro 1 », a déclaré Djokovic.

« C’est un rêve, en toute honnêteté, parce que Sampras a été une si grande idole pour moi lorsque j’étais jeune. Il m’a motivé à prendre une raquette et essayer ce sport. »

Djokovic a également terminé au premier rang du classement mondial en 2011, 2012, 2014, 2015, 2018 et 2020

 

Le 8 mars dernier, Djokovic a effacé le record du Suisse Roger Federer, qui a été détenteur du sommet du classement mondial pendant 310 semaines. Le Serbe terminera l’année 2021 avec un total de 348 semaines à titre de numéro un.

Aussi, s’il gagne la finale dimanche, Djokovic méritera un 37e titre à un tournoi Masters 1000, ce qui lui permettra d’éditer un autre record du tennis masculin. Pour l’instant, il partage le premier rang à ce chapitre avec l’Espagnol Rafael Nadal.

En finale, Djokovic affrontera le Russe Daniil Medvedev, qui a écrasé l’Allemand Alexander Zverev 6-2, 6-2 en 80 minutes.

En route vers un quatrième triomphe consécutif aux dépens de Zverev, Medvedev a été chirurgical.

 

Il a bouclé la première manche à sa première opportunité lorsque l’Allemand a retourné un deuxième service de Medvedev dans le filet. Le Russe a mis fin au duel dès sa première balle de match lorsque Zverev a retourné hors limites un puissant service de son adversaire.

Ce sera le 10e rendez-vous entre Djokovic et Medvedev, et le premier depuis la finale des Internationaux des États-Unis de septembre dernier, que Medvedev a gagnée 6-4, 6-4, 6-4 pour priver le Serbe d’un Grand Chelem calendaire.

Djokovic a gagné cinq de ses neuf premiers affrontements face à Medvedev.

« Il joue du tennis fantastique », a déclaré Djokovic au sujet de Medvedev. « Il ne rate pas beaucoup (de coups) et il sert avec puissance. »

Hurkacz surprend

 

Djokovic participait à une 71e demi-finale à un tournoi Masters 1000 tandis que Hurkacz prenait part à sa deuxième seulement.

C’est toutefois le Polonais qui a profité de la première balle de bris du match, lors du huitième jeu du set initial. Il l’a convertie grâce à une volée du revers qui lui permettait de se donner une avance de 5-3.

Djokovic a aussitôt eu l’occasion de récupérer ce bris, mais le Serbe a commis deux erreurs directes. Hurkacz a bouclé la première manche à sa deuxième balle de set grâce à un solide premier service que Djokovic a retourné au-delà de la ligne de fond.

Le Serbe a réagi avec un irrésistible deuxième set et a pris le contrôle de la manche décisive grâce à du jeu de qualité au service, pour se donner une avance de 4-1.

Toutefois, une double faute de Djokovic lors du septième jeu a donné deux balles de bris à Hurkacz. Ce dernier a capitalisé dès la première opportunité et a ensuite rattrapé Djokovic au score.

Djokovic a paru beaucoup plus à l’aise lors du neuvième jeu, lors duquel il a gagné son service. Au jeu suivant, Hurkacz a sauvé une première balle de match avant de gagner son service grâce à un as.

Lors du bris décisif, avec un score de 5-5, Hurkacz a envoyé un coup droit dans le filet, procurant à son rival une deuxième balle de match.

Djokovic a réussi à la convertir lorsqu’un revers coupé de Hurkacz est tombé tout juste hors limites, après une révision vidéo.

Le numéro un mondial a alors frappé trois fois sa poitrine et a lancé un puissant cri en guise de célébration. Il a ensuite applaudi son rival au moment où celui-ci quittait le court.

 

« Quel match, beaucoup d’intensité », a déclaré Djokovic. « Ç’a été très serré. »

À voir en vidéo