Hugo Houle, nouveau «pilier» de l’équipe Israel Start-Up Nation

Houle, le champion canadien en titre du contre-la-montre, prendra donc part à sa 12e saison chez les cyclistes professionnels en 2022.
Photo: Philippe Lopez Agence France-Presse Houle, le champion canadien en titre du contre-la-montre, prendra donc part à sa 12e saison chez les cyclistes professionnels en 2022.

Le cycliste québécois Hugo Houle portera l’uniforme de l’équipe Israel Start-Up Nation (ISN) l’année prochaine. Le vétéran âgé de 31 ans y rejoindra plusieurs compatriotes, dont les Québécois Guillaume Boivin et James Piccoli en plus de l’Ontarien Michael Woods.

Woods, Houle et Boivin ont d’ailleurs représenté le Canada lors de l’épreuve de cyclisme sur route aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier.

Israel Start-Up Nation, fondée en 2014, appartient en partie à l’homme d’affaires canadien Sylvan Adams, un ancien champion cycliste qui a émigré en Israël en 2015. Paulo Saldanha, le directeur haute performance de l’équipe, est aussi un Canadien.

ISN a profité de l’occasion pour annoncer la mise sous contrat du coéquipier de Houle l’an dernier chez Astana, le Danois Jakob Fuglsang. Les deux athlètes ont accepté des ententes de trois ans chacun.

Houle, le champion canadien en titre du contre-la-montre, prendra donc part à sa 12e saison chez les cyclistes professionnels en 2022.

Rentrer « au bercail »

« Après quatre ans chez Astana-Premier Tech, ce nouveau défi m’a procuré une nouvelle source de motivation à l’aube de la prochaine saison, a confié Houle par voie de communiqué. Je suis très heureux de me joindre à ISN. Je voudrais remercier Sylvan Adams de m’avoir offert l’occasion de rentrer au bercail. C’était une alliance naturelle, puisqu’il a soutenu le cyclisme canadien par l’entremise de l’équipe SpiderTech et les Championnats du monde. »

« Je suis certain que l’équipe m’offrira le meilleur environnement possible afin de me permettre de progresser comme cycliste la saison prochaine, pour que je puisse à mon tour contribuer aux succès d’ISN », a poursuivi Houle.

Pour sa part, Adams a salué l’arrivée de Houle. « Hugo est devenu un véritable professionnel et, comme je l’ai mentionné après avoir conclu une entente avec lui, il rentre au bercail et pourra courir avec ses compatriotes canadiens, Mike Woods et Guillaume Boivin », a souligné Adams.

Le directeur général d’ISN, Kjell Carlström, a ajouté « qu’avec Hugo, nous comptons maintenant sur un bon pilier qui a démontré sa capacité à soutenir ses coéquipiers, afin de les positionner de la bonne façon en vue du moment opportun. »

On ignore toujours si le Canadien Steve Bauer, qui agissait à titre de directeur sportif chez Astana, suivra Houle et Fuglsang chez ISN.

À voir en vidéo