Bergevin confirme que la carrière de Weber est compromise

Shea Weber, qui célébrera son 36e anniversaire de naissance le 14 août, a aidé le Canadien à atteindre la finale de la Coupe Stanley au cours du printemps malgré une blessure à un pouce.
Photo: Paul Chiasson Archives La Presse canadienne

Shea Weber, qui célébrera son 36e anniversaire de naissance le 14 août, a aidé le Canadien à atteindre la finale de la Coupe Stanley au cours du printemps malgré une blessure à un pouce.

Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, se prépare à la vie sans son capitaine Shea Weber. Mais il s’est fait rassurant concernant l’état de santé du gardien Carey Price et de l’attaquant Jonathan Drouin.

Bergevin a confirmé lors d’une visioconférence jeudi que la carrière de Weber était bel et bien compromise en raison des blessures. « [Des blessures], il en a subi beaucoup au cours des dernières années, à la cheville, au genou, au pouce, a rappelé Bergevin. Il ressent beaucoup de douleur. Ça lui prend beaucoup de temps le matin pour se préparer avant un entraînement. Shea, ce n’est pas un gars qui se plaint et même rater un entraînement, pour lui, ce n’est pas une option. Mais il a beaucoup de millage. Il a poussé son corps à la limite. »

« Le fait qu’il revienne l’an prochain, ce n’est vraiment pas une possibilité et probablement pour sa carrière », a-t-il ajouté.

Weber, qui célébrera son 36e anniversaire le 14 août, a aidé le Canadien à atteindre la finale de la Coupe Stanley au cours du printemps. Bergevin a indiqué qu’il ne savait pas alors le sérieux de son état de santé. « C’est difficile pour Shea. Le hockey, c’est tout ce qu’il connaît. Il a joué à ça toute sa vie, a raconté Bergevin. C’est difficile pour lui de ne plus pouvoir jouer au niveau auquel il s’attend de lui-même. »

Le natif de Sicamous, en Colombie-Britannique, a disputé 1038 matchs de saison normale au cours de sa carrière dans la LNH avec les Predators de Nashville et le Canadien. Weber a inscrit 224 buts et 365 aides. Il occupe le 15e rang de l’histoire de la LNH pour les buts par un défenseur.

Bergevin a indiqué que le nom de Weber sera placé sur la liste des blessés à long terme lors du début de la prochaine campagne. Cela lui donnera de la marge de manœuvre pour lui dénicher un remplaçant au sein de la brigade du Tricolore.

Alexander Romanov devrait obtenir des responsabilités supplémentaires, mais Bergevin n’a pas fermé la porte à regarder ailleurs dans la LNH pour obtenir des renforts à la ligne bleue.

« Rien d’alarmant » pour Price

Bergevin s’est fait rassurant au sujet de Price. Ce dernier devait rencontrer des médecins cette semaine afin de subir des examens à un genou.

« Il n’y a rien d’alarmant au moment où l’on se parle, a insisté Bergevin. Il a joué toutes les minutes en séries et il a bien fait. »

Bergevin a parlé d’une absence possible de six à huit semaines en cas d’opération, tout en ajoutant avec prudence qu’une absence plus longue pourrait aussi être possible selon les résultats des examens.

Le directeur général du Tricolore a aussi affirmé qu’il avait un plan B en poche concernant Price, si jamais le Kraken de Seattle l’avait choisi lors du repêchage d’expansion, mercredi.

« Carey et moi avions parlé en long et en large et nous étions confiants qu’il soit encore dans notre organisation », a dit Bergevin en revenant sur la décision de rendre Price disponible au Kraken afin de protéger son auxiliaire Jake Allen.

« C’était un pari avec lequel nous étions à l’aise », a ajouté Bergevin. Le Kraken a finalement sélectionné le défenseur Cale Fleury.

Là où les nouvelles étaient véritablement bonnes, jeudi, c’était dans le cas de Drouin.

Absent pour des raisons personnelles depuis le 28 avril, Drouin devrait être de retour dans l’entourage du Canadien lors de l’ouverture du camp de l’équipe en septembre, a confirmé Bergevin.

L’avenir de Phillip Danault avec le Tricolore semble moins certain. Le centre québécois pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 28 juillet. « Tant qu’un contrat n’a pas été signé et annoncé, il y a toujours de l’espoir de le voir ici à Montréal », s’est contenté de dire Bergevin à ce sujet.

Bergevin a aussi été discret dans ses propos concernant Joel Armia. Le Finlandais âgé de 28 ans a été protégé par le Tricolore lors du repêchage d’expansion même s’il pourrait devenir joueur autonome sans compensation la semaine prochaine.

Il a été encore moins loquace au sujet de Corey Perry, mais sa réponse avait au moins le mérite d’être claire. Il a simplement répondu « oui » quand on lui a demandé s’il aimerait le voir de retour avec le Canadien la saison prochaine.

À voir en vidéo