Le Canadien l’emporte en prolongation et prend les devants dans la série

À deux minutes de la fin de la troisième période, Josh Anderson a profité d'une gaffe du gardien des Golden Knights Marc-André Fleury et a pu tirer dans un filet abandonné, forçant la présentation d'une prolongation. Il a ensuite fait le but gagnant en prolongation.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne

À deux minutes de la fin de la troisième période, Josh Anderson a profité d'une gaffe du gardien des Golden Knights Marc-André Fleury et a pu tirer dans un filet abandonné, forçant la présentation d'une prolongation. Il a ensuite fait le but gagnant en prolongation.

Privé de son pilote, le Canadien a résisté à une autre tempête, vendredi soir au Centre Bell.

Josh Anderson a inscrit son deuxième but de la rencontre après 12:53 de jeu en prolongation et la formation montréalaise a vaincu les Golden Knights de Vegas 3-2 lors du troisième match de leur série demi-finale de la Coupe Stanley.

Le Canadien mène la série 2-1. Le quatrième match sera présenté dimanche, à Montréal.

La LNH a confirmé deux heures et demie avant le début de la rencontre que l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Dominique Ducharme, avait subi un contrôle positif à la COVID-19 et qu’il avait été placé en isolement. Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, a indiqué que la durée de l’absence de Ducharme n’était pas encore connue.

L’entraîneur adjoint Luke Richardson a dirigé le Tricolore derrière le banc. Il était accompagné de l’entraîneur adjoint Alex Burrows et du directeur des gardiens Sean Burke.

« Les choses ont déboulé rapidement, mais c’était peut-être mieux ainsi. Nous n’avons pas eu trop de temps pour réfléchir », a souligné Richardson, qui dirigeait un premier match dans la LNH, mais qui possédait quatre saisons d’expérience comme entraîneur-chef dans la Ligue américaine de hockey.

« “Dom” a parlé aux joueurs avant le match et rapidement après. Les gars étaient super contents pour lui, a ajouté Richardson. C’est une année difficile pour tout le monde. Cette période-ci de la saison devrait être spéciale pour lui et c’est dommage. Nous étions contents d’entendre sa voix. Les joueurs ont bien répondu en son absence. Ils étaient contents de pouvoir célébrer avec lui. »

Richardson a ajouté que Ducharme avait été en contact avec le personnel d’entraîneurs tout au long de la journée et même entre les périodes, grâce aux outils technologiques.

Ducharme n’a pas dû aimer ce qu’il a vu lors des deux premières périodes.

Dominés en début de rencontre lors des deux premiers matchs de la série, les Golden Knights ont réussi à s’imposer cette fois.

Carey Price a limité les dégâts devant le filet du Canadien et il a fallu une bêtise de Marc-André Fleury pour permettre à Anderson de créer l’égalité tard en troisième période.

« Peut-être que les tirs étaient à sens unique, mais je crois que nous avons fait du bon travail pour limiter les chances de qualité, a indiqué Richardson. Carey a été bon. Il nous a donné une chance de bâtir notre jeu. Nous avons ensuite connu nos meilleurs moments en prolongation. »

Cole Caufield a été l’autre buteur du Canadien, qui a manqué de cohésion pendant les deux premières périodes. Price a repoussé 43 tirs.

Nicolas Roy et Alex Pietrangelo ont touché la cible pour les Golden Knights. Fleury a réalisé 24 arrêts.

« J’ai adoré notre match, a insisté l’entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer. Si nous pouvons jouer comme ça pendant la prochaine semaine, j’ai de la difficulté à croire qu’ils vont nous battre deux autres fois. »

L’attaquant des Golden Knights Tomas Nosek était de retour au jeu après une absence de 13 rencontres en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée. Patrick Brown avait été laissé de côté.

Conclusion improbable

Les Golden Knights ont vite affiché leurs intentions, décochant les 12 premiers tirs au but de la rencontre.

Alex Tuch a obtenu une belle chance à la suite d’une passe transversale de Pietrangelo, mais il s’est buté à Price. Max Pacioretty a aussi été frustré sur le retour.

Le Canadien a obtenu sa plus belle chance de la période avec moins de six minutes à faire. Anderson a contourné un rival et a foncé au filet, mais il n’a pas pu compléter la manœuvre.

Le compteur affichait 17-3 en faveur des Golden Knights après 20 minutes.

Le jeu s’est animé tôt en deuxième période. Le défenseur des Golden Knights Brayden McNabb a appliqué une percutante mise en échec contre Nick Suzuki en zone neutre.

Les visiteurs ont finalement ouvert le pointage après 3:16 de jeu, sur leur 22e tir au but. Roy a profité d’une gaffe d’Eric Staal pour ensuite surprendre Price du côté de la mitaine.

Le Canadien a toutefois répliqué 38 secondes plus tard. Caufield a marqué un but spectaculaire lors d’une échappée.

Caufield est revenu à la charge quelques minutes plus tard, mais Fleury a réussi l’arrêt avec sa jambière droite.

Sur la même séquence, Tuch a réussi à s’échapper derrière la défensive du Canadien, mais Price a fermé l’ouverture entre ses jambes à temps.

Les Golden Knights ont repris les devants après 2:22 de jeu en troisième période. Pietrangelo a battu Price à l’aide d’un tir bas du côté du bouclier lors d’une attaque à trois contre deux.

Price a gardé le Canadien dans le coup par la suite, avec trois arrêts difficiles sur des déplacements latéraux en l’espace de quelques minutes.

Alors que Price commençait à regarder du côté du banc, le Canadien a créé l’égalité avec 1:55 à écouler en temps réglementaire. Anderson a profité d’une gaffe de Fleury derrière son filet et n’a eu qu’à pousser la rondelle dans une cage abandonnée.

Anderson est revenu à la charge en prolongation. Il a profité d’une mise en scène parfaite de Paul Byron lors d’une échappée de son coéquipier pour clore le débat.

Échos de vestiaire

Shea Weber a louangé le travail de Carey Price.

« Il mérite une grande part du crédit dans nos succès et ce fut la même chose ce soir. Nous n’avons pas connu un très bon départ et c’était leur intention (aux Golden Knights). Sans (Price), nous n’avions aucune chance ce soir. »

Carey Price croit que le Canadien continue de démontrer du caractère.

« Nous n’abandonnons jamais. C’est la façon la plus simple de l’expliquer. Nous avons fait face à beaucoup d’adversité cette saison et nous avons bien réagi chaque fois. »

Josh Anderson a souligné que le Canadien jouait mieux plus le match avançait.

« Nous avons profité d’un bond chanceux pour créer l’égalité. Puis en prolongation, nous avions plus d’énergie qu’eux. Nous avons poussé et nous avons trouvé une façon de gagner. »

Phillip Danault a noté que le Canadien n’en était pas à sa première situation étrange en 2021.

« Il se produit des choses inhabituelles. C’est comme avoir le vent dans le visage. Mais nous avons un groupe serré, qui joue bien ensemble, qui possède un bon esprit d’équipe. Peu importe ce qui se passe, nous nous soutenons les uns les autres. C’est une autre grosse victoire. »

Le capitaine des Golden Knights Mark Stone a noté qu’un bond malchanceux avait fait la différence.

« Je crois que nous avons fait un bon travail pour nous regrouper entre la troisième période et la prolongation. Il y a eu un bon malchanceux, c’est comme ça. Mais je ne crois pas que nous avons joué en prolongation comme nous l’avions fait lors des 60 minutes précédentes. Nous étions un peu trop passifs. Nous les avons laissés venir vers nous et malheureusement, ils en ont profité. »

À voir en vidéo