Ducharme reste confiant

Il semble que le succès du Canadien en séries dépendra du retour en forme de quelques éléments importants.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Il semble que le succès du Canadien en séries dépendra du retour en forme de quelques éléments importants.

Le Canadien a perdu ses trois derniers matchs et continue d’avoir de la difficulté à enchaîner les performances acceptables, mais ce n’est pas ça qui va ébranler la confiance de l’entraîneur-chef par intérim de la formation montréalaise, Dominique Ducharme.

Après la défaite de 3-2 samedi soir contre les Maple Leafs de Toronto, Ducharme a remis en contexte les récents déboires de sa troupe.

« Nous savons que nous sommes dans une situation particulière, a dit Ducharme en faisant référence aux nombreux joueurs absents. Nous avons des gars qui vont revenir bientôt. J’ai confiance en notre équipe. Nous avons profité d’une journée (hors glace vendredi) et nous avons joué avec énergie ce soir (samedi). Nous avons joué un bon match, même si ce n’était pas parfait. Nous devons profiter de ces moments-là. »

Il semble donc que le succès du Canadien en séries dépendra du retour en forme de quelques éléments importants. Le directeur général Marc Bergevin a d’ailleurs répété au cours de la saison qu’il était crucial que l’équipe demeure en santé pour avoir du succès.

Depuis la perte de Brendan Gallagher le 5 avril, le Canadien affiche un dossier de 7-12-0.

Jake Allen a effectué 16 sorties en un peu plus d’un mois depuis que Carey Price est tombé au combat une première fois, lui aussi le 5 avril. Sa fiche est de 6-9-0 et il a accordé deux buts ou moins à seulement quatre reprises lors de ses quatorze départs alors que la défensive est poreuse devant lui.

L’absence de Shea Weber n’a rien fait pour stabiliser le jeu du Canadien dans son territoire. Son partenaire de jeu régulier Ben Chiarot s’est retrouvé aux côtés d’Alexander Romanov et Brett Kulak et il affiche un différentiel de moins-6 en six rencontres depuis que Weber est sur la touche.

Nous devons jouer des matchs complets. Nous devons aussi gagner. C’est ça qui va vous donner confiance.

 

Le dernier à avoir pris la direction de l’infirmerie est Phillip Danault. Les centres du Canadien ont affiché une efficacité de 38 % dans le cercle desmises au jeu contre les Maple Leafs samedi.

Malgré tout, Ducharme a été relativement positif dans son évaluation de sa ligne de centres composée de Jesperi Kotkaniemi, Nick Suzuki, Eric Staal et Jake Evans.

« Nous connaissions la ligne à Suzuki. Elle a eu un match assez solide, a-t-il dit. J’ai aimé la ligne à “KK” ce soir. Elle a fait du bon travail. La ligne à Evans a amené de l’énergie. La ligne à Staal a eu de bons moments.

« Si vous regardez (Auston) Matthews et (Mitchell) Marner, ils ont marqué sur une mise au jeu. Mais en général, nous ne leur avons pas donné grand-chose. »

Ducharme ne semblait donc pas trop inquiet à l’idée de disputer une série au meilleur des sept matchscontre les étoiles des Maple Leafs sans l’un des meilleurs centres défensifs du circuit.

« Quand nous jouons de la façon dont nous voulons jouer, que nous avons cette énergie-là, nous voulons être capables d’avoir n’importe quel trio contre les meilleurs éléments de l’autre équipe, a-t-il dit. C’est important, surtout quand vous jouez à l’étranger. »

Si Gallagher, Price et Weber reviennent en santé et reposés, peut-être qu’ils fourniront l’étincelle nécessaire pour que le Canadien atteigne son objectif de faire un bout de chemin en séries. Mais les performances en dents de scie depuis des mois ne donnent pas beaucoup de raison d’y croire, malgré quelques beaux flashs lors des trois récentes victoires grâce à des remontées spectaculaires.

Le Canadien était en congé dimanche. Ducharme avait confirmé samedi matin que Gallagher, Price et Weber continuaient leur remise en forme sur la patinoire.

Puisque Danault a subi une commotion cérébrale jeudi, il était encore trop tôt pour connaître les détails de son état de santé.

L’attaquant Paul Byron se rapproche aussi d’un retour au jeu, selon une mise à jour médicale publiée par le Canadien vendredi soir, et il est un élément important de l’équipe malgré son étiquette de joueur de soutien. Dans la même mise à jour, le Tricolore n’a pas mentionné le nom de l’attaquant Jonathan Drouin, en congé pour des raisons personnelles.

Le Canadien conclura son calendrier régulier avec des duels contre les Oilers d’Edmonton, lundi et mercredi au Centre Bell. Il a besoin de récolter un seul point pour confirmer sa participation aux séries éliminatoires, ou de voir les Canucks de Vancouver en échapper un lors de leurs sept derniers matchs.

Il sera malgré tout crucial pour le Tricolore de conclure la saison du bon pied.

« Nous devons jouer des matchs complets. Nous devons aussi gagner. C’est ça qui va vous donner confiance », a conclu le défenseur Jon Merrill.

Le Canadien devrait ensuite profiter de quelques jours de congé puisque les séries dans la section Nord ne devraient pas commencer avant le 16 ou le 17 mai. Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour le Canadien, qui aura un peu de temps pour reprendre son souffle au terme d’une séquence de 25 matchs en 44 jours qui a laissé des traces.

 

1000 $ d’amende pour Edmundson

La Ligue nationale de hockey a imposé une amende de 1000$ dimanche au défenseur Joel Edmundson, du Canadien de Montréal. Edmundson a été réprimandé après avoir fait trébucher de façon jugée dangereuse l’attaquant John Tavares, des Maple Leafs de Toronto, lors du match de samedi. Le défenseur n’avait pas été pénalisé. Une amende de 5000 $ est le maximum que la LNH peut imposer en vertu de la convention collective.


À voir en vidéo