Formule 1: Mercedes domine les essais du vendredi à Imola

Valtteri Bottas a pris le premier rang des deux séances d’essais libres, après avoir devancé Lewis Hamilton par 10 et 41 centièmes de seconde, respectivement.
Photo: Luca Bruno Associated Press Valtteri Bottas a pris le premier rang des deux séances d’essais libres, après avoir devancé Lewis Hamilton par 10 et 41 centièmes de seconde, respectivement.

Mercedes a dominé les deux premières séances d’essais libres au Grand Prix de Formule 1 d’Émilie-Romagne en Italie, vendredi, pendant que Red Bull connaissait sa part d’ennuis.

Valtteri Bottas a pris le premier rang des deux séances d’essais libres, après avoir devancé Lewis Hamilton par 10 et 41 centièmes de seconde, respectivement. « La fin de semaine commence du bon pied, et je suis très satisfait des réglages de la voiture », a lancé le pilote finlandais.

« Ce n’est pas encore la perfection, mais ce n’est que la deuxième des 23 courses prévues cette saison, donc nous disposons encore de beaucoup de temps devant nous. Nous ne croyons pas avoir la voiture la plus rapide du plateau, et il faudra plancher là-dessus pour samedi », a-t-il poursuivi.

Red Bull était la favorite à l’aube des essais en Italie, mais Mercedes s’est emparée des deux premières places de chacune des deux séances. L’équipe autrichienne a conclu chaque séance avec un seul pilote en piste.

« L’équipe a travaillé très fort pour comprendre ce qui s’est passé lors de la dernière course [au Bahreïn], car nous manquions de puissance et qu’il fallait trouver des solutions au niveau des réglages, mais cette fois-ci, la piste a joué en notre faveur », a noté Lewis Hamilton.

Pierre Gasly, qui s’est brièvement faufilé entre les deux voitures Mercedes, a fini troisième à 78 centièmes de seconde de Valtteri Bottas. Il s’agit d’une course à la maison pour son équipe, Alpha Tauri, puisque son usine de Faenza est située à seulement 15 km de la piste.

Ratés techniques

Le pilote Red Bull Max Verstappen, qui pourrait être le principal adversaire de Hamilton cette saison, a éprouvé des ennuis avec sa voiture tôt dans la deuxième séance. Il a donc été contraint de l’écourter après seulement 10 minutes.

« L’arbre de transmission a cédé. Nous tentons de comprendre pourquoi, a résumé le directeur de Red Bull Christian Horner. Nous allons analyser toutes les autres pièces de la voiture. Les vibreurs sont très intenses ici, donc nous tenterons de comprendre ce qui s’est produit. »

Verstappen avait signé le troisième temps en matinée, à 0,058 seconde de Bottas. Son coéquipier chez Red Bull, Sergio Perez, n’a pu compléter la première séance d’essais à la suite d’un incident avec l’Alpine d’Esteban Ocon dans la chicane Villeneuve.

Le pneu arrière gauche de la voiture de Perez a déjanté et Ocon a subi des dommages collatéraux, endommageant gravement sa voiture. Les équipes des deux pilotes ont dû travailler dans l’urgence pour les préparer pour la deuxième séance d’essais dans la journée.

« C’est un bon début, malgré l’incident avec Sergio, a commenté Ocon. Heureusement pour lui et moi, nous n’avons pas perdu trop de temps en piste. Les mécanos ont fait du très bon boulot pour remettre la voiture en état rapidement, donc il faut leur donner le crédit. Il faudra trouver les bons réglages en vue de demain [samedi]. » 

Stroll termine 10e

Les drapeaux rouges ont de nouveau été agités peu après la fin de la séance, lorsque Nikita Mazepin a perdu le contrôle de sa Haas et a percuté les barrières à la sortie de la voie des paddocks.

D’autres incidents se sont produits pendant la séance en après-midi, et elle a été écourtée de quatre minutes. Charles Leclerc a notamment propulsé sa Ferrari contre la barrière de sécurité.

Le Monégasque et son coéquipier, Carlos Sainz fils, ont néanmoins complété le top-5 de la deuxième séance. Moins d’une seconde a séparé les neuf premiers pilotes.

Le Québécois Lance Stroll, au volant de sa Aston Martin, a signé le 10e chrono de la deuxième séance, à 1,186 seconde de Bottas. « C’est une piste différente [de celle au Bahreïn], mais c’est agréable. […] Il y a beaucoup d’adhérence et nous pouvons attaquer les vibreurs. Ce n’est pas facile pour la voiture, et la moindre erreur te coûte cher, mais c’est très agréable. J’adore cette piste », a résumé Stroll, huitième en matinée.

Pour sa part, le Torontois Nicholas Latifi (Williams) s’est classé 12e.

Une troisième séance d’essais libres sera présentée samedi matin, suivie des qualifications en après-midi.

Le Grand Prix d’Émilie-Romagne est la deuxième manche du championnat de Formule 1 cette saison. Le champion du monde Hamilton a remporté la première course à Bahreïn le mois dernier.

À voir en vidéo