Bianca Andreescu est contrainte à l’abandon en finale à Miami

L’Ontarienne a été incapable de compléter le match après s’être blessée à la cheville droite.
Photo: Mathew Stockman Getty Images via Agence France-Presse L’Ontarienne a été incapable de compléter le match après s’être blessée à la cheville droite.

La finale féminine de l’Omnium de Miami entre Bianca Andreescu et Ashleigh Barty a tourné court lorsque la Canadienne a été incapable de compléter le match après s’être blessée à la cheville droite.

Andreescu a renoncé alors qu’elle tirait de l’arrière 6-3, 4-0.

Andreescu, huitième tête de série, a chuté sur le court au troisième jeu de la deuxième manche et elle s’est visiblement fait mal. Peu après, elle a demandé la présence du physiothérapeute et, au changement de côté, elle a reçu des soins.

Elle est revenue jouer un autre jeu, mais ses déplacements étaient difficiles. Elle s’est ensuite caché le visage avec ses mains en essayant de retenir ses larmes avant d’aller au filet pour saluer Barty et mettre fin au match.

Andreescu, âgée de 20 ans, est revenue au jeu après une interruption de 16 mois en février aux Internationaux d’Australie, s’inclinant au deuxième tour du Grand Chelem. Elle s’est blessée au genou fin 2019 et a choisi de ne pas revenir au jeu pendant la pandémie en 2020.

Elle a enchaîné son premier tournoi en atteignant les demi-finales d’un tournoi à Melbourne, mais une blessure à la jambe subie là-bas l’a gardée à l’écart jusqu’à Miami.

Andreescu n’a pas spécifiquement abordé la nature de sa blessure sur le terrain lors de la remise des trophées.

« Ce n’est certainement pas la façon dont je voulais terminer le tournoi », a révélé Andreescu, « mais je suis néanmoins très reconnaissante. J’ai atteint la finale à l’un de mes premiers tournois depuis un moment maintenant, et je ne peux être plus heureuse. »

Il s’agit de la première confrontation entre Barty et Andreescu, et une rivalité amicale potentielle se profile.

« J’espère que tu vas bien te rétablir et que cela n’affectera pas trop ta saison, a dit Barty à Andreescu lors de la cérémonie de remise des trophées. Je suis certaine que nous aurons beaucoup d’autres bons matchs et, espérons-le, en bonne santé à l’avenir. »

Andreescu se hissera au 6e rang du classement mondial la semaine prochaine.

Après avoir remporté quatre matchs d’affilée en trois manches pour atteindre la finale, Andreescu a eu du mal à trouver le rythme contre Barty à leur première confrontation en carrière.

Barty a été bien meilleure avec sa première balle de service, remportant 77,8 % de ses points contre 45,2 % pour Andreescu.

Barty, championne à Roland-Garros en 2019, a remporté son 10e titre en carrière et a touché la bourse de 300 110 de dollars US sur la bourse totale de 3,26 millions de dollars.

Barty a rapidement pris les devants 3-0 à la première manche avant que la Canadienne ne trouve un certain rythme et ne réduise le déficit à 3-2.

Mais au jeu suivant au service d’Andreescu, l’Australienne a immédiatement relevé la tête. Deux coups gagnants après que Andreescu eut sauvé deux balles de bris, Barty a pris l’avance 4-2. La no 1 mondiale a ensuite remporté tous les points sur son service pour enlever la première manche.

Andreescu n’a rien à son agenda pendant la majeure partie du mois d’avril. Avant la finale, son agent, Jonathan Dasnières de Veigy, a révélé qu’Andreescu devrait reprendre la compétition lors du tournoi sur terre battue à Madrid (29 avril-8 mai) et à Rome (10-16 mai) avant de jouer à Roland-Garros (23 mai-5 juin).

À voir en vidéo