Aucun joueur n’a été intronisé au Temple de la renommée du baseball

Les réalisations de Curt Schilling sur le terrain sont peu contestées, mais il s’est ostracisé pendant sa retraite en adressant des propos haineux envers les musulmans, les transgenres, les journalistes et autres.
Photo: Jennifer Stewart Getty Images via Agence France-Presse Les réalisations de Curt Schilling sur le terrain sont peu contestées, mais il s’est ostracisé pendant sa retraite en adressant des propos haineux envers les musulmans, les transgenres, les journalistes et autres.

Le Temple de la renommée du baseball n’accueillera aucun nouveau membre en 2021, après que les électeurs ont décidé qu’aucun joueur ne méritait l’immortalité à Cooperstown cette année.

Curt Schilling, Barry Bonds et Roger Clemens ont été les joueurs ayant reçu le plus de votes au scrutin de l’Association des chroniqueurs de baseball d’Amérique, publié mardi. Le trio aura une dernière chance d’être élu au Temple de la renommée du baseball, l’an prochain.

Il s’agit de la première fois depuis 2013 et de la neuvième fois de l’histoire qu’aucun nouveau membre n’est admis.

Schilling, un as lanceur qui a remporté la Série mondiale à trois reprises, est passé à 16 votes de la marque de 75 % nécessaire pour faire son entrée à Cooperstown. Il était passé à 20 votes, l’an dernier.

Ses réalisations sur le terrain sont peu contestées, mais Schilling s’est ostracisé pendant sa retraite en adressant des propos haineux envers les musulmans, les transgenres, les journalistes et autres.

« C’est correct, le baseball ne me doit rien », a dit Schilling dans une vidéo en direct publiée sur son compte Twitter.

Bonds (61,8 %) et Clemens (61,6 %) ont rejoint Schilling dans leur neuvième échec sur les bulletins de vote. Les deux joueurs ont fait face à de fortes suspicions de dopage, mais Bonds a également été accusé de violence domestique et Clemens d’avoir maintenu une relation d’une décennie avec une chanteuse qui avait 15 ans lorsqu’ils se sont rencontrés.

Les puissants cogneurs Alex Rodriguez et David Ortiz s’ajouteront aux bulletins de vote l’an prochain. Rodriguez a été suspendu pour toute la saison 2014 après avoir enfreint la politique antidopage du Baseball majeur et la convention collective. Le nom d’Ortiz aurait figuré sur une liste de joueurs déclarés positifs à des produits illégaux, en 2003.

Omar Vizquel, gagnant de 11 Gants d’Or, est passé de 52,6 % à 49,1 % cette année, après que sa conjointe l’a accusé d’actes de violence conjugale répétés, en décembre. Andruw Jones, arrêté en 2012 pour violence conjugale, a obtenu 33,9 % des voix à sa quatrième année d’admissibilité. Todd Helton, qui a plaidé coupable de conduite sous l’influence et qui a été condamné à deux jours de prison l’année dernière, a quant à lui reçu 44,9 % des votes à sa troisième année.

Certains joueurs n’ont pas été admis en raison d’arguments reliés à leur jeu, aussi. Le joueur de troisième but Scott Rolen est passé de 35,3 % à 52,9 % tandis que le stoppeur Billy Wagner a fait un bond de 31,7 % à 46,4 %.

Alors que le comité des vétérans du Temple a reporté ses élections prévues à la prochaine saison morte en raison de la pandémie, il n’y aura donc aucun joueur admis à Cooperstown en 2021.

À voir en vidéo