Félix Auger-Aliassime s’incline devant Alexander Zverev en finale à Cologne

Auger-Aliassime, troisième tête de série, en était à sa sixième finale en carrière sur le circuit de l’ATP et espérait mettre la main sur un premier titre.
Photo: Sascha Steinbach ESA via La Presse canadienne Auger-Aliassime, troisième tête de série, en était à sa sixième finale en carrière sur le circuit de l’ATP et espérait mettre la main sur un premier titre.

Le Canadien Félix Auger-Aliassime s’est incliné devant l’Allemand Alexander Zverev en finale du tournoi en salle de Cologne, dimanche.

Zverev, favori du tournoi, s’est imposé 6-3, 6-3 et a mis fin à une disette de 17 mois sans titre.

Auger-Aliassime, troisième tête de série, en était à la sixième finale de sa carrière sur le circuit de l’ATP et espérait mettre la main sur un premier titre.

« Encore une fois, la finale a été difficile, a dit Auger-Aliassime. C’est difficile à accepter. Je ne sais pas quoi dire sauf que je suis déçu de mon niveau général aujourd’hui. J’espère pouvoir me reprendre. »

Zverev a noté qu’Auger-Aliassime et lui se sont souvent entraînés ensemble à Monte-Carlo pendant la pandémie et il prédit un bel avenir au Québécois âgé de 20 ans.

« Tu vas soulever un trophée de champion très, très bientôt », a dit Zverev lors de la cérémonie d’après-match.

Auger-Aliassime, 22e à l’échelle mondiale, n’a pas connu le début de match espéré, étant brisé d’entrée par Zverev, classé septième. Il a aussi été victime d’un bris de service au septième jeu de la première manche.

Zverev a toutefois ouvert la porte à son rival en lui redonnant ce bris dès le jeu suivant, permettant à Auger-Aliassime de revenir à 3-5. Cependant, Zverev s’est vite racheté en remportant la première manche grâce à un troisième bris de service contre le Québécois.

Auger-Aliassime a tenu le coup plus longtemps lors du deuxième set, mais Zverev a finalement obtenu le bris de service clé au sixième jeu, s’offrant une avance de 4-2.

L’Allemand a ensuite sauvé deux balles de bris lors du jeu suivant. Il a fermé les livres quelques minutes plus tard, dès sa première balle de championnat.

Zverev a ainsi remporté un 12e titre de l’ATP.

Il s’agit aussi pour lui d’un léger baume. Zverev avait perdu en cinq sets devant l’Autrichien Dominic Thiem en finale des Internationaux des États-Unis le mois dernier après avoir gaspillé une avance de deux manches.

« J’ai connu une finale très difficile à New York et je voulais donc jouer mon meilleur tennis aujourd’hui, à ma finale suivante », a dit Zverev.

Le dernier triomphe de Zverev remontait à mai 2019, au tournoi sur terre battue de Genève. Il présente maintenant un dossier de 12-8 lors des finales de tournois.

Pour Auger-Aliassime, ce sera pour une autre fois. Il n’a toujours pas gagné une seule manche lors des six finales de sa carrière, dont trois finales lors de tournois en salle en 2020.

Il a également perdu ses trois duels en carrière contre Zverev, chaque fois en deux manches.

« J’ai mal joué du début à la fin », a déclaré Auger-Aliassime.

Il s’agissait du premier de deux tournois en salle d’affilée à Cologne, à la suite des modifications au calendrier de l’ATP en vertu de la pandémie.

Zverev sera à nouveau le favori la semaine prochaine, tandis qu’Auger-Aliassime sera la cinquième tête de série et affrontera l’Américain Steve Johnson au premier tour.

L’Ontarien Denis Shapovalov est inscrit au tournoi et sera la troisième tête de série, après avoir perdu lors des demi-finales à l’Omnium de Saint-Pétersbourg ce week-end. Shapovalov possède un laissez-passer pour le deuxième tour.

Avec l’Associated Press

À voir en vidéo