Eugenie Bouchard termine enfin sa disette à Roland-Garros

<p>La Québécoise est sur une lancée cette saison, après avoir notamment participé à la finale de l’Omnium d’Istanbul.</p>
Photo: Lee Jin-man Archives Associated Press

La Québécoise est sur une lancée cette saison, après avoir notamment participé à la finale de l’Omnium d’Istanbul.

Eugenie Bouchard connaît enfin de bons moments, après avoir traversé une longue disette. La Québécoise a accédé au troisième tour des Internationaux de tennis de France, mercredi, après avoir disposé de l’Australienne Daria Gavrilova 5-7, 6-4 et 6-3.

C’est la première fois que la joueuse âgée de 26 ans atteint ce stade-ci de la compétition depuis 2014, année où elle avait atteint les demi-finales. De plus, elle a atteint le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis les Internationaux d’Australie, en 2017.

Bouchard est sur une lancée dernièrement après avoir notamment participé à la finale de l’Omnium d’Istanbul, ce qui lui a valu d’être invitée à Roland-Garros. « Évidemment, j’ai vécu des moments difficiles. Au fond de moi, vous savez, je croyais encore en mes moyens, en sachant fort bien que mon talent ne peut pas disparaître comme ça, surtout après tous mes succès passés, a noté Bouchard. Ç’a toujours été là, et ça le sera toujours ; je crois en moi. C’est là-dessus que je mise lorsque je dois redoubler d’efforts, lorsque les temps sont durs.

« C’est particulièrement vrai depuis un an environ. Je suis vraiment fière de travailler toujours aussi fort », a-t-elle ajouté.

Gavrilova, qui disputait un deuxième tournoi cette saison après avoir soigné une importante blessure à un pied, est revenue au score pour s’adjuger la première manche. Puis, Bouchard s’est mobilisée. « Je suis très fière d’avoir trouvé un moyen de rebondir. Ça prouve ma force de caractère, un aspect sur lequel j’ai beaucoup travaillé », a résumé la joueuse de Westmount.

La 168e raquette mondiale affrontera au prochain tour sur la terre battue parisienne la Polonaise Iga Swiatek, 54e au monde, qui a disposé de la Taïwanaise Su-Wei Hsieh 6-1, 6-4.

Par ailleurs, la Lavalloise Leylah Annie Fernandez tentera de la rejoindre au troisième tour du tableau principal, jeudi, à l’occasion de son duel contre la Slovène Polona Hercog.

En double, Fernandez et sa partenaire de jeu française Diane Parry se sont inclinées 6-2, 6-4 dès le premier tour devant la Serbe Nina Stojanovic et la Suissesse Jil Techmann.

Pour sa part, l’Ontarienne Gabriela Dabrowski et sa coéquipière lettonne Jelena Ostapenko ont pris la mesure de la Kazakhe Zarina Diyas et de l’Australienne Arina Radionova 7-5, 6-3.

Du côté des hommes, l’Ontarien Denis Shapovalov, neuvième tête de série du tournoi, croisera le fer au deuxième tour jeudi avec l’Espagnol Roberto Carballes Baena.

Shapovalov doit également commencer son tournoi de double avec son coéquipier indien Rohan Bopanna jeudi, contre son compatriote Vasek Pospisil et l’Américain Jack Sock.

Serena Williams déclare forfait

Serena Williams a déclaré forfait avant son match de deuxième tour aux Internationaux de tennis de France puisqu’elle a « de la difficulté à marcher » en raison d’une blessure à un tendon d’Achille, mercredi, et en conséquence elle ne pourra aspirer à la conquête de son 24e titre du Grand Chelem en carrière. Williams s’est blessée en demi-finales des Internationaux des États-Unis il y a trois semaines, un incident qu’elle a qualifié de « malchance » au « mauvais moment ». Williams a mentionné « qu’il est très probable » que sa saison 2020 soit terminée.

Chez les hommes, le champion en titre Rafael Nadal a accédé au troisième tour des Internationaux de tennis de France après avoir évincé l’Américain Mackenzie McDonald 6-1, 6-0, 6-3 mercredi. L’Espagnol, deuxième tête de série, tente de décrocher un 13e titre sur la terre battue parisienne, et de rejoindre Roger Federer avec 20 titres du Grand Chelem en carrière.

Associated Press


À voir en vidéo