Shapovalov poursuit sa route à Roland-Garros

Shapovalov est le dernier espoir canadien en simple masculin, à Paris.
Photo: Michel Euler Associated Press Shapovalov est le dernier espoir canadien en simple masculin, à Paris.

Denis Shapovalov a mérité sa place au deuxième tour à Roland-Garros, mardi.

L’Ontarien, neuvième tête de série, a battu le vétéran français Gilles Simon 6-2, 7-5, 5-7, 6-3, à l’étape française du Grand chelem.

Il y a eu 18 bris, dont 11 en faveur du Canadien. Simon a commis 12 doubles fautes.

Shapovalov est le dernier espoir de son pays en simple masculin, à Paris.

Vasek Pospisil a perdu plus tôt mardi, tandis que le Québécois Félix Auger-Aliassime et le Torontois Steven Diez ont été vaincus au premier tour.

Shapovalov préfère une surface dure, mais il vient de se rendre en demi-finale à l’Omnium d’Italie, sur terre battue. Ça l’a propulsé dans le top 10 pour la première fois de sa carrière.

Plus tôt ce mois-ci, Shapovalov, 21 ans, a atteint les quarts de finale à Flushing Meadows.

Son prochain rival sera l’Espagnol Roberto Carballes Baena, 101e au monde.

Pospisil, de Vancouver, s’est incliné 6-3, 6-1, 6-3 face à l’Italien Matteo Berrettini, septième tête de série.

La terre battue n’est pas la surface préférée de Pospisil, dont le palmarès en carrière à Roland-Garros est de 0-7. Son tournoi n’est pas terminé puisqu’il joue en double avec l’Américain Jack Sock. Le duo affrontera Shapovalov et l’Indien Rohan Bopanna au premier tour.

Au tableau féminin, la Montréalaise Eugenie Bouchard et la Lavalloise Leylah Annie Fernandez se sont qualifiées pour le deuxième tour.

Mercredi, Bouchard affrontera l’Australienne Daria Gavrilova.

À voir en vidéo