Le Lightning à une victoire de la Coupe Stanley

Kevin Shattenkirk (à droite) a marqué le but vainqueur en surprenant Anton Khudobin à l’aide d’un tir des poignets à partir du cercle des mises en jeu, arrivé à la gauche du gardien, du côté du bouclier.
Photo: Jason Franson La Presse canadienne Kevin Shattenkirk (à droite) a marqué le but vainqueur en surprenant Anton Khudobin à l’aide d’un tir des poignets à partir du cercle des mises en jeu, arrivé à la gauche du gardien, du côté du bouclier.

Kevin Shattenkirk a fait bouger les cordages après 6:34 de jeu en prolongation et le Lightning de Tampa Bay n’est plus qu’à une victoire d’un deuxième championnat de la coupe Stanley à la suite d’une victoire de 5-4, vendredi.

Le Lightning mène la série 3-1. Le match no 5 sera présenté samedi.

Shattenkirk a marqué le but vainqueur en avantage numérique, surprenant Anton Khudobin à l’aide d’un tir des poignets à partir du cercle des mises en jeu arrivé à la gauche du gardien, du côté du bouclier.

C’est le capitaine des Stars, Jamie Benn, qui était au banc des pénalités lorsque Shattenkirk a touché la cible. Benn avait été chassé pour avoir fait trébucher l’attaquant du Lightning Tyler Johnson.

« Johnson se met devant Jamie et ça n’affecte vraiment pas le jeu, a déclaré l’attaquant des Stars Joe Pavelski. Jamie lui souffle dessus et il tombe. En prolongation, en séries, nous nous attendons à nous battre à cinq contre cinq. »

Shattenkirk avait joué de malchance sur le but égalisateur de Pavelski avec 8:25 à faire en troisième période, quand la rondelle avait rebondi sur son genou gauche avant de franchir la ligne des buts.

Brayden Point a réussi un doublé, Alex Killorn a amassé un but et une aide, tandis que Yanni Gourde a aussi touché la cible pour le Lightning, qui a effacé des retards de 2-0 et 3-2. Nikita Kucherov et Mikhail Sergachev ont récolté chacun deux aides et le gardien Andrei Vasilevskiy a repoussé 26 lancers.

« Nous sommes persistants, a dit Killorn. Lors de quelques avantages numériques, on dirait que la première minute n’est pas très bonne, mais la deuxième unité arrive et elle est prête. Nous avons travaillé pour nos buts. »

Du côté des Stars, Pavelski a inscrit deux buts, tandis que John Klingberg et Corey Perry ont aussi fait mouche. Tyler Seguin a amassé deux aides et Khudobin a réussi 30 arrêts.

Plus qu’un seul match ?

Le Lightning aura l’occasion dès samedi de remporter la coupe Stanley pour une première fois depuis 2004. La troupe de Jon Cooper avait perdu en finale face aux Blackhawks de Chicago en 2015.

C’est la première fois depuis 2009 que deux matchs de la finale de la Coupe Stanley sont présentés lors de jours consécutifs, et la deuxième fois depuis l’expansion de la LNH en 1967.

Klingberg et Pavelski ont offert une avance de deux buts aux Stars, même si les joueurs de Dallas ont décoché seulement trois tirs au but en première période.

Point a toutefois permis au Lightning d’effacer ce déficit en touchant la cible avec 32,6 secondes restantes à la première période et après 2:08 de jeu lors de la deuxième, cette fois en avantage numérique.

Perry a redonné les devants aux Stars à 8:26 du deuxième vingt, poussant une rondelle libre dans une cage abandonnée après que Seguin eut raté une chance de marquer en échappée.

Gourde a créé l’égalité 3-3 avec 1:06 à faire en deuxième période, en avantage numérique. Un tir sur réception de Kucherov a dévié sur le patin du défenseur des Stars Esa Lindell avant de revenir directement vers Gourde dans l’enclave. L’attaquant québécois n’a eu qu’à tirer dans un filet ouvert.

Le Lightning a pris les devants pour la première fois dans le match après 6:41 de jeu en troisième période. Killorn a surpris Khudobin à l’aide d’un tir haut et précis en pivotant après avoir contourné le filet.

Shattenkirk est ensuite passé de l’enfer au paradis en l’espace de quelques minutes.

La troupe de Tampa Bay a dû écouler une pénalité en prolongation avant de célébrer sa victoire.

« Il était simplement question de suivre le processus, a affirmé Point. Nous travaillions. Nous n’étions pas concentrés sur le résultat final, mais plutôt sur la prochaine présence sur la patinoire. Ç’a fonctionné pour nous ce soir. »

Le Lightning était privé de son capitaine Steven Stamkos. Ce dernier est entré cinq fois sur la patinoire en première période du troisième match, trouvant le moyen d’inscrire un but malgré seulement 2:47 de temps de jeu et aidant les siens à gagner 5-2.

Stamkos participait à un premier match depuis le 25 février en raison d’une blessure à un muscle du tronc. Cooper a indiqué en début de journée qu’il n’excluait pas un retour au jeu de Stamkos d’ici la fin de la finale.

Carter Verhaeghe a remplacé Stamkos dans la formation du Lightning, vendredi.