Sebastian Vettel se joindra à l’équipe Aston Martin à compter de 2021

«C’est une nouvelle aventure pour moi avec un constructeur automobile légendaire», a déclaré Sebastian Vettel.
Photo: Josep Lago Agence France-Presse «C’est une nouvelle aventure pour moi avec un constructeur automobile légendaire», a déclaré Sebastian Vettel.

L’homme d’affaires québécois Lawrence Stroll cherchait le coup de circuit pour souligner l’entrée en scène du manufacturier Aston Martin en vue de la saison 2021 de Formule 1. Et il l’a réussi.

Le quadruple champion du monde de Formule 1 Sebastian Vettel se joindra à l’équipe Aston Martin à compter de la saison prochaine.

Racing Point, qui sera rebaptisée Aston Martin en 2021, a annoncé la décision jeudi, au lendemain de l’annonce du départ de Sergio Perez à la fin de la présente campagne. L’écurie a mentionné que Vettel avait accepté un contrat pour la saison 2021 « et au-delà », sans préciser la durée de l’entente.

« La mise sous contrat de Sebastian est un message clair qui démontre l’ambition de l’équipe de s’imposer comme l’un des noms les plus compétitifs du sport, a déclaré Racing Point par voie de communiqué jeudi. En tant que quadruple champion du monde, Sebastian apportera une certaine légitimité à l’équipe. »

Vettel, l’un des pilotes qui ont connu le plus de succès en F1 depuis une décennie, quittera Ferrari à la fin de la saison après n’avoir reçu aucune offre de prolongation de contrat de la « Scuderia ». Il sera remplacé chez Ferrari par l’Espagnol Carlos Sainz fils, qui pilote présentement pour McLaren.

Vettel a remporté 53 victoires en carrière en F1, et il n’est devancé à ce chapitre que par Michael Schumacher et son éternel rival, Lewis Hamilton. Il a décroché quatre championnats du monde consécutifs avec Red Bull entre 2010 et 2013, avant de se joindre à Ferrari en 2015 afin de relancer la prestigieuse écurie italienne.

Il n’a cependant jamais été en mesure de déloger Mercedes pendant son séjour avec l’équipe italienne, où il a perdu son statut de pilote no 1 au profit de son jeune coéquipier Charles Leclerc.

« C’est une nouvelle aventure pour moi avec un constructeur automobile légendaire, a déclaré Vettel. J’ai été impressionné par les résultats que l’équipe a obtenus cette année et je pense que l’avenir s’annonce encore plus radieux. J’ai toujours tellement d’amour pour la F1 et ma seule motivation est de me retrouver à l’avant de la grille. »

Pour sa part, Perez a indiqué avoir appris mercredi que ses services ne seraient plus sollicités chez Racing Point la saison prochaine.

« Personne ne m’a rien dit, mais je le savais déjà, car j’avais déjà reçu quelques indices. La confirmation est venue hier, a-t-il expliqué. C’est correct. Sept ans avec l’équipe. Je sais que toute bonne chose a une fin. Il reste neuf courses à négocier pour notre fierté. »

Le Mexicain, âgé de 30 ans, qui a remporté huit podiums en carrière, fait partie des pilotes les plus rapides du plateau. Son nom a circulé dans certaines rumeurs l’envoyant chez Alfa Romeo — Kimi Raikkonen, qui est âgé de 40 ans, a laissé entendre qu’il annoncera sa retraite à la fin de la saison — ou Haas.

Ces deux voitures sont propulsées par des moteurs Ferrari, ce qui signifie qu’elles pourraient ne pas être compétitives en 2021.

« Tout est envisageable en ce moment. Mon principal objectif est de demeurer en F1. Je suis encore très jeune et très affamé, et je veux poursuivre l’aventure, a martelé Perez. Mais ce doit être la bonne offre, l’offre qui me permettra d’être motivé au maximum et de donner mon 100 % à chaque tour. »

Racing Point, qui occupe le quatrième échelon du championnat des constructeurs, a écopé d’une pénalité de 400 000 euros et 15 points de classement le mois dernier pour avoir copié les écopes de frein des voitures Mercedes. L’équipe a cependant reçu l’autorisation de poursuivre le championnat avec les pièces fautives sur ses voitures.

L’autre pilote de Racing Point est le Québécois Lance Stroll, le fils du copropriétaire de l’écurie, Lawrence Stroll.