Leylah Fernandez se qualifie pour l’Omnium Western & Southern

Leylah Fernandez le 13 août dernier
Photo: Dylan Buell Getty Images Agence France-Presse Leylah Fernandez le 13 août dernier

La Lavalloise Leylah Annie Fernandez a obtenu son laissez-passer pour le tableau principal de l’Omnium Western & Southern, vendredi, en vertu d’un gain de 6-4, 6-1, face à l’Américaine Kristie Ahn.

L’athlète de 17 ans a réussi à se qualifier après avoir remporté ses deux matchs lors du tournoi de qualification.

Fernandez, qui se classe au 111e rang mondial de la WTA, avait également réussi à se qualifier à l’Omnium Top Seed le mois dernier. Elle a par la suite atteint le deuxième tour.

Vendredi, Fernandez a converti cinq de ses huit bris. Ahn, 97e raquette mondiale, n’a remporté que 40,7 % de ses points au service.

Fernandez est la seule joueuse canadienne à participer à l’Omnium Western & Southern. Du côté des hommes, Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Milos Raonic prendront aussi part au tournoi.

Les quatre se sont également inscrits aux Internationaux des États-Unis.

Un peu plus tôt vendredi, la Belge Kim Clijsters a annoncé qu’elle se retirait du tournoi en raison d’une blessure abdominale qu’elle veut soigner avant de participer aux Internationaux des États-Unis.

Dans une déclaration officielle, Clijsters a dit conserver de précieux souvenirs de ses expériences passées à ce tournoi et ajouté qu’elle avait hâte d’y faire un retour.

Tout en se disant déçue de devoir se retirer, elle a ajouté que des discussions avec son équipe médicale l’avaient convaincue qu’elle avait besoin d’un peu plus de temps pour se rétablir.

Clijsters a précisé qu’elle allait demeurer dans la « bulle » mise en place par les responsables de l’Association de tennis des États-Unis (USTA) en vue des deux événements et qu’elle allait poursuivre sa préparation avec son équipe.

L’USTA lui a accordé des invitations aux tableaux principaux du simple et du double féminins en vue des Internationaux des États-Unis.

L’athlète de 37 ans, quadruple championne en tournois du grand chelem et déjà membre du Temple de la renommée du tennis, est sortie de sa retraite cette année.

Ancienne numéro un mondiale, Clijsters a remporté le simple féminin des Internationaux des États-Unis en 2005, en 2009 et en 2010. Elle a ajouté les Internationaux de l’Australie à son palmarès, en 2011.

Les Internationaux des États-Unis, qui doivent s’amorcer le 31 août, représenteraient son premier tournoi du grand chelem depuis sa présence à Flushing Meadows, en 2012. Elle avait alors perdu en deuxième ronde.

L’Omnium Western & Southern commence ce samedi à New York, sur le même site utilisé pour les Internationaux des États-Unis. Le tournoi est habituellement présenté à Cincinnati, mais a été déplacé cette année à cause de la pandémie de coronavirus.

À voir en vidéo