Des bourses réduites pour les Internationaux des États-Unis

Le champion en titre, l’Espagnol Rafael Nadal ne participera pas aux Internationaux des États-Unis en raison de la pandémie de coronavirus.
Photo: Eduardo Munoz Alvarez Associated Press Le champion en titre, l’Espagnol Rafael Nadal ne participera pas aux Internationaux des États-Unis en raison de la pandémie de coronavirus.

Même si elle a subi d’importantes pertes de revenus puisqu’elle prévoit de présenter son tournoi phare à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus, l’United States Tennis Association (USTA) a indiqué mercredi qu’elle versera 53,4 millions de dollars américains en bourses aux joueurs qui participeront aux Internationaux des États-Unis en 2020.

Cette somme représente 93,3 % du montant de 57,2 millions distribué en bourses en 2019.

Les champions du simple masculin et féminin empocheront chacun 3 millions, soit 850 000 $ — ou 22 % — de moins que les bourses remises aux champions de l’an dernier. Au total, les joueurs recevront environ 4 millions de moins en bourses en 2020.

L’Espagnol Rafael Nadal a déclaré mardi qu’il ne participera pas aux Internationaux des États-Unis en raison de la pandémie de coronavirus. Une autre absente de marque : Ashleigh Barty, la numéro 1 mondiale.

Le tournoi se mettra en branle à New York le 31 août, comme prévu ; une décision rarissime cette année dans le sport professionnel. Le tennis professionnel a interrompu ses activités en mars à cause de la pandémie, et en conséquence de nombreux joueurs, entraîneurs et membres des équipes de soutien se sont retrouvés sans salaire.

Le circuit féminin a relancé ses activités cette semaine à Palerme, en Italie. Le circuit masculin en fera autant plus tard ce mois-ci.

Les bourses pour le premier tour seront majorées de 5 % passant de 58 000 $ à 61 000 $ — c’est la seule augmentation prévue. Les joueurs qui atteindront les deuxième et troisième tours recevront les mêmes bourses — 100 000 $ et 163 000 $, respectivement.

Les bourses chuteront pour les tours suivants en simple : elles passeront de 280 000 $ à 250 000 $ au quatrième tour, de 500 000 $ à 425 000 $ en quarts de finale, de 960 000 $ à 800 000 $ en demi-finales, et de 1,9 million à 1,5 million pour les finalistes.

Les bourses seront encore plus sabrées en double : les champions masculins et féminins se partageront 400 000 $, une baisse de 46 % par rapport au montant de 740 000 $ en 2019.

Le directeur général de l’USTA, Mike Dowse, a mentionné que les bourses remises aux joueurs cette année « représentent notre volonté d’appuyer les joueurs et leur santé financière pendant cette période unique de l’histoire ».