Les Raptors signent un sixième gain de suite

Pascal Siakam (à droite) a contribué à la victoire des Raptors de Toronto lundi en amassant 22 points.
Photo: Ashley Landis Associated Press Pascal Siakam (à droite) a contribué à la victoire des Raptors de Toronto lundi en amassant 22 points.

Dans les dernières secondes du match de lundi, Jimmy Butler a effectué une passe à Goran Dragic pour ce qui aurait pu être le panier égalisateur.

Fred VanVleet a plutôt utilisé sa vitesse pour faire dévier le ballon et confirmer la victoire des Raptors de Toronto.

Le meneur des Raptors a inscrit un sommet en carrière avec une récolte de 36 points, guidant les Torontois vers un gain de 107-103 contre le Heat de Miami.

Son travail en défensive a été aussi impressionnant que celui en attaque.

« Ce qui rend son jeu en défensive unique, c’est qu’il n’a pas l’air rapide sur le terrain. Il ne bouge pas si rapidement de haut en bas sur le terrain, mais sa vitesse lors des mouvements latéraux et la façon dont il bouge ses pieds sont incroyables, a observé l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Il a une très bonne vision, il anticipe bien et il est quelques fois en avance sur les jeux. »

Pascal Siakam a contribué à cette victoire en amassant 22 points tandis que Serge Ibaka en a amassé 15. Kyle Lowry a également fait sa part avec 14 points et huit rebonds pour les Raptors (48-18) qui ont gagné leurs six dernières rencontres, dont les deux premières depuis la relance de la saison de la NBA.

Dans la défaite, Dragic a mené l’attaque du Heat (42-25) avec 25 points. Le Canadien Kelly Olynyk a inscrit 17 points, deux jours après une explosion de 20 points au quatrième quart dans un gain de 125-105. Butler, qui a raté l’entraînement de dimanche, a fourni 16 points.

Les Raptors, dont le match a été programmé en après-midi parce que de nombreuses régions du Canada bénéficiaient d’une journée de congé lundi, ont détenu l’avance pendant la majeure partie de la rencontre.

Ils se sont éloignés du Heat grâce à une séquence de 20-7 au troisième quart qui leur a permis de se donner une priorité de 17 points. Le Heat a cependant réagi pour porter le score 84-79 en faveur des Raptors avec un quart à jouer.

Un panier de trois points d’Olynyk a donné au Heat une avance de trois points au milieu du quatrième quart, mais un panier de trois points de Siakam a pavé la voie à un mini ralliement des Raptors.

Quand Ibaka a enfoncé le ballon dans le panier à la suite d’une passe de Lowry, les Raptors menaient par six points avec 6:11 à jouer.

Le Heat est tout de même parvenu à s’approcher à un seul point des Raptors avec 41 secondes à jouer grâce à un panier de trois points de Jae Crowder et un panier de Dragic sur un tir en foulée.

Les Raptors ont raté quelques occasions, mais VanVleet est venu jouer les héros grâce à son brio défensif.

« Nous étions en train de tout changer et je me préparais en quelque sorte à une échappée, a dit VanVleet à propos de son important jeu. J’ai vu Jimmy revenir, il aime couper sur la ligne de côté, alors je tentais simplement d’être le joueur de surplus au panier. J’ai vu Dragic couper alors j’ai voulu le battre à sa position et j’ai pu mettre la main sur le ballon. »

L’ancien sommet de VanVleet était de 34 points, réussi contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans le 22 octobre.

« Il (VanVleet) réussissait des tirs difficiles. Tu dois vivre avec ceux-ci, a indiqué le joueur du Heat Bam Adebayo. Plusieurs d’entre eux étaient grandement contestés. Il a réussi de gros jeux en finale de la NBA l’an dernier. C’est ce qu’il fait. »

Des 22 équipes de la NBA dans la bulle de Walt Disney World, les Raptors font face au calendrier le plus difficile. Toutefois, leur impressionnante victoire de 107-92 contre les Lakers de Los Angeles, durant laquelle la défensive des Raptors a limité les Lakers à un taux de tirs réussis de 35 pour cent samedi, a semblé montrer que la formation torontoise n’est pas inquiète.

Les Raptors reprendront le collier mercredi contre Orlando avant de croiser le fer avec les Celtics de Boston vendredi. Par la suite, il restera aux Raptors quatre matchs de classement avant le début des séries éliminatoires.