Alexander Romanov saute enfin sur la patinoire avec le Canadien de Montréal

Alexander Romanov
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Alexander Romanov

Alexander Romanov a enfin participé à un entraînement habituel du Canadien de Montréal.

Le moment était attendu depuis qu’il a brillé avec l’équipe russe au Championnat du monde junior en 2019, quand il a été nommé défenseur par excellence du tournoi. Enfin libéré de son contrat avec le CSKA Moscou, Romanov a conclu une entente de principe avec le Tricolore pendant que la saison de la LNH était sur pause. Il a ensuite signé officiellement un contrat de recrue au début du camp de relance et a passé la dernière semaine en isolement à Toronto.

« J’étais vraiment nerveux, a raconté Romanov, lors d’une visioconférence, au sujet des dernières semaines. Et la dernière semaine a été ennuyante. J’étais à l’hôtel dans ma chambre. Je ne pouvais pas sortir et il y avait même un agent de sécurité de l’autre côté de la porte. J’avais tellement hâte de pouvoir aller sur la glace avec les gars, avec le Canadien de Montréal. »

Romanov a finalement pu rejoindre ses coéquipiers sur la patinoire du Ford Performance Centre, vendredi.

« J’ai vu un jeune homme excité de nous rejoindre, a affirmé l’entraîneur-chef Claude Julien au sujet de Romanov. Il est content, heureux, et ça paraît sur la glace.

« Son attitude est excellente. J’étais content de le voir. C’était rafraîchissant. »

Romanov n’est pas admissible à participer aux séries cet été. Il écoulera néanmoins la première saison de son contrat de recrue.

Le défenseur âgé de 20 ans aura malgré tout l’occasion de se familiariser avec ses coéquipiers, les entraîneurs et le personnel du Canadien.

« Je veux être avec l’équipe, l’appuyer, et m’entraîner beaucoup », a dit Romanov.

« Tous les joueurs ici sont bons, a-t-il ajouté. Ils évoluent dans la LNH et sont donc les meilleurs au monde. »

Romanov arrive à peine chez le Canadien, mais les attentes sont élevées envers celui que l’équipe a repêché en deuxième ronde, 38e total, en 2018. En plus d’être nommé meilleur défenseur au mondial junior de 2019, Romanov a aidé l’équipe à gagner le bronze en 2019 et l’argent en 2020. Il a aussi disputé 86 matchs ordinaires avec le CSKA Moscou, dans la Ligue continentale de hockey, malgré son jeune âge et a gagné la Coupe Gagarine en 2019.

Beaucoup le voient déjà évoluer aux côtés de Shea Weber ou Jeff Petry dès la saison prochaine.

« Il s’est rendu ici grâce à son éthique de travail et à ses habiletés et il va devoir continuer à travailler, peu importe le niveau auquel il est parvenu », a rappelé Weber.

Des points d’interrogation entourent les plans de Romanov cet automne. Il pourrait être prêté à une équipe européenne en attendant le début de la prochaine saison de la LNH — probablement pas avant décembre.

Pas encore très à l’aise en anglais, Romanov a néanmoins été clair quand il a été questionné au sujet de ses plans à la fin du parcours du Canadien au tournoi de relance de la LNH.

« Après les séries, je vais rentrer chez moi et me reposer. Je vais ensuite revenir à Montréal pour me préparer pour la saison », a-t-il répondu.

Son aventure dans la LNH pourra alors véritablement commencer.