La défensive du Tricolore reprend du poil de la bête

Même si Claude Julien a insisté pour dire qu’il était trop tôt pour prendre des décisions sur l’alignement défensif du Canadien à prévoir contre les Penguins, il a admis avoir l’œil ouvert à l’entraînement.
Paul Chiasson La Presse canadienne Même si Claude Julien a insisté pour dire qu’il était trop tôt pour prendre des décisions sur l’alignement défensif du Canadien à prévoir contre les Penguins, il a admis avoir l’œil ouvert à l’entraînement.

La défensive du Canadien de Montréal pourrait ne pas être si dégarnie que ça finalement face aux Penguins de Pittsburgh.

Brett Kulak et Xavier Ouellet se sont entraînés pour une première fois depuis le début de la phase 3 de la relance de la LNH, mercredi, alors que tous les joueurs invités au camp de la formation montréalaise, sauf Kulak et Alexander Romanov, ont pris part à la séance régulière.

Kulak et Ouellet ont effectué des exercices avant le début de l’entraînement, puis Ouellet a accompagné le groupe principal un peu plus tard. Kulak a pris la direction du vestiaire.

Les attaquants Phillip Danault et Ryan Poehling, les défenseurs Cale Fleury et Victor Mete, ainsi que le gardien Cayden Primeau ont également réintégré le groupe principal à l’entraînement. Ils s’entraînaient dans un groupe à part avant leurs coéquipiers depuis vendredi dernier.

Ouellet avait patiné avec ses coéquipiers à quelques reprises lors de la phase 2, mais n’avait pas foulé la glace du Complexe sportif Bell depuis le 9 juillet. Kulak n’avait pas encore été aperçu sur la patinoire.

Le Canadien n’avait pas pu offrir des explications au sujet de leur absence en vertu de la politique de la LNH sur les annonces concernant les blessures et les maladies pendant les phases 3 et 4 de la relance. L’entraîneur-chef Claude Julien a simplement affirmé mercredi qu’il était « impossible pour lui [Kulak] de s’entraîner avec l’équipe ».

Les deux joueurs auront probablement un peu de rattrapage à faire dans leur programme de remise en forme, mais leur disponibilité pour la ronde de qualification face aux Penguins ajouterait de la profondeur à la défensive du Tricolore. Mete, Ben Chiarot et Gustav Olofsson étaient les trois seuls défenseurs gauchers à l’entraînement depuis le début de la phase 3.

« C’était beau de voir [Kulak et Ouellet] sur la patinoire, a simplement affirmé Julien. Nous espérons voir Kulak avec le groupe le plus tôt possible. »

Kulak a disputé 56 matchs avec le Canadien cette saison, amassant sept aides. Ouellet a joué 12 matchs avec le grand club et a inscrit deux aides, en plus de disputer 39 rencontres avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine de hockey.

Shea Weber, Jeff Petry, Chiarot et possiblement Mete sont les seuls défenseurs assurés d’un poste présentement. Kulak aura probablement une place dans la formation s’il est suffisamment en forme pour affronter les Penguins le 1er août. Il reste donc un ou deux postes à gagner au sein de la brigade du Tricolore.

« Nous allons évaluer qui représente la meilleure option face aux Penguins, qui connaît un bon camp, qui est le meilleur joueur à avoir dans notre formation, a affirmé Julien. Il y a plusieurs joueurs qui tentent de prouver qu’ils peuvent nous aider à gagner. »

Même si Julien a insisté pour dire qu’il était trop tôt pour prendre des décisions, il a admis avoir l’œil ouvert à l’entraînement. Le Canadien a d’ailleurs organisé un match simulé de 40 minutes mercredi.

« Quand nous serons rendus à notre match préparatoire, il sera plus facile d’avoir une idée de la composition de notre groupe. Et dans les matchs simulés, vous pouvez noter certaines choses — quels joueurs font des jeux intelligents et quels joueurs tentent de forcer le jeu ou commettent des revirements », a évoqué Julien.

Changement de destination

Le Canadien a annoncé que Romanov allait finalement commencer sa quarantaine de sept jours à Montréal, plutôt qu’à Toronto comme annoncé mardi, à la suite d’une demande de la LNH.

« À ce que je sache, c’est dans les mains de la ligue, s’est contenté de dire Julien à ce sujet. Quand une décision est prise, nous nous ajustons. »

Une fois sa quarantaine terminée, Romanov pourra s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers. Toutefois, il ne sera pas admissible à jouer lors de la ronde de qualification face aux Penguins.

Le Russe âgé de 20 ans a officiellement signé un contrat de recrue de trois saisons avec le Tricolore la semaine dernière.

À voir en vidéo