Tennis: le tournoi de Wimbledon annulé en raison du coronavirus

Wimbledon est le premier tournoi majeur annulé en raison de la pandémie.
Photo: Daniel Leal-Olivas Agence France-Presse Wimbledon est le premier tournoi majeur annulé en raison de la pandémie.

Le tournoi de Wimbledon a été annulé en raison de la pandémie de COVID-19, la première fois que le plus vieux tournoi du Grand Chelem est annulé depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Le All England Club en a fait l’annonce à la suite d’une réunion d’urgence, mercredi.

Le tournoi devait se dérouler sur les courts gazonnés du club en banlieue de Londres du 29 juin au 12 juillet. La prochaine édition du tournoi aura lieu du 28 juin au 11 juillet 2021.

L’ATP et la WTA ont également repoussé mercredi le début de leurs activités. Les deux circuits devaient reprendre l’action le 7 juin, mais cette date a été repoussée au 13 juillet.

Wimbledon a été disputé pour la première fois en 1877 et est une classique annuelle depuis. Il n’a connu que deux interruptions, de 1915 à 1918 et de 1940 à 1945, pendant les Première et Deuxième Guerres mondiales.

« Nous avons fortement considéré que le tournoi n’avait été annulé qu’en temps de guerres mondiales, a déclaré le président du All England Club, Ian Hewitt, par communiqué. Mais après étude exhaustive de tous les scénarios possibles, nous croyons qu’en les circonstances, d’annuler le tournoi est la meilleure décision à prendre. Nous allons maintenant nous concentrer sur la façon d’utiliser les ressources de Wimbledon pour aider ceux dans nos communautés et ailleurs. »

Le tournoi ajoute son nom à la grandissante liste d’événements sportifs annulés en 2020 en raison de la COVID-19, dont les Jeux olympiques de Tokyo, repoussés de 12 mois.

 

Wimbledon est le premier tournoi majeur annulé en raison de la pandémie. Les Internationaux de France ont été repoussés de la fin de mai à la fin de septembre. Pour l’instant, les Internationaux des États-Unis doivent être disputés à New York, du 31 août au 13 septembre.

Cette décision signifie que Novak Djokovic et Simona Halep n’auront pas la chance de défendre leur titre remporté en 2019. Elle retire également ce qui aurait pu constituer l’une des meilleures occasions pour Roger Federer d’ajouter à son total de 20 titres du Grand Chelem, dont huit à Wimbledon, un record. Le Suisse s’est incliné au bris d’égalité du cinquième set devant Djokovic l’an dernier après avoir profité de deux balles de championnat.

Federer, qui aura 39 ans en août, se remet d’une intervention chirurgicale au genou et prévoyait reprendre l’action avec l’arrivée des tournois sur gazon.

Dans un communiqué envoyé la semaine dernière, le All England Club avait indiqué que de repousser l’événement comportait de grands risques pour la surface de jeu. Le club a aussi indiqué qu’elle ne souhaitait pas disputer le tournoi à huis clos.

La saison de tennis a déjà été grandement affecté par le coronavirus, avec près de 20 tournois annulés ou repoussés.

La vie quotidienne a été affectée de plusieurs façons par la pandémie et le monde du sport n’a pas été épargné. Les saisons de la LNH, de la MLS, de la NBA et du Baseball majeur sont suspendues pour une durée indéterminée ; le Derby du Kentucky et l’Indianapolis 500 ont été repoussés de plusieurs mois ; tandis que l’Euro 2020 a été repoussé d’une année.