Des équipes sportives placées en quarantaine à cause du coronavirus

<p>La décision du club madrilène a été prise quelques instants avant que la Ligue espagnole de soccer eût déclaré que les deux prochaines semaines d’activités des deux premières divisions aient été suspendues à cause de la COVID-19.</p>
Photo: Gabriel Bouys Agence France-Presse

La décision du club madrilène a été prise quelques instants avant que la Ligue espagnole de soccer eût déclaré que les deux prochaines semaines d’activités des deux premières divisions aient été suspendues à cause de la COVID-19.

Les équipes de soccer et de basket-ball du Real Madrid ont été placées en quarantaine jeudi, après qu’un joueur de basket-ball ait testé positif au coronavirus.

Le club espagnol a déclaré que son équipe de soccer était affectée puisqu’elle partage les mêmes installations d’entraînement que l’équipe de basket-ball.

La décision du club madrilène a été prise quelques instants avant que la Ligue espagnole de soccer eût déclaré que les deux prochaines semaines d’activités des deux premières divisions aient été suspendues à cause de la COVID-19.

La’Liga’a mentionné par voie de communiqué qu’elle avait pris cette décision après avoir pris connaissance de « la quarantaine décrétée par le Real Madrid ainsi que de possibles cas [de coronavirus] chez d’autres clubs », sans préciser quelles équipes étaient touchées.

Aucun joueur évoluant pour un club de soccer espagnol n’a encore été déclaré positif au coronavirus.

La’Liga’a ajouté que la suspension de ses activités sera « réévaluée après l’arrivée à échéance des quarantaines décrétées chez les clubs touchés, et les autres situations qui pourraient survenir entre-temps ».

À Toronto Tous les joueurs, entraîneurs et certains membres du personnel des Raptors de Toronto ont reçu la directive d’observer une quarantaine de 14 jours.

Cette mesure a été prise parce que l’équipe a récemment affronté le Jazz de l’Utah et Rudy Gobert, qui a reçu un test positif de COVID-19. Les Raptors ont aussi été testés et attendent les résultats.

« La sécurité de nos joueurs, de notre personnel, des partisans et des médias qui couvrent notre équipe est primordiale. Bien que nous soyons déçus que la saison de la NBA ait été suspendue en raison de la pandémie mondiale de COVID-19, nous appuyons entièrement la décision de la ligue », ont déclaré les Raptors par communiqué, jeudi.

Les Raptors ont battu l’Utah 101-92 et comme dans tout match de la NBA, les joueurs ont eu des contacts physiques pendant la partie. OG Anunoby et Gobert se sont accrochés en fin de partie, et les deux joueurs ont été expulsés.

Le Jazz a annoncé le test positif peu avant l’affrontement prévu contre le Thunder d’Oklahoma City, mercredi soir. La NBA a par la suite annoncé la suspension de la saison. La G League a emboîté le pas peu après.

« Les médecins de l’équipe demeurent en communication avec des spécialistes du contrôle des infections et les autorités de santé publique, et nous continuerons de suivre leurs conseils », ont indiqué les Raptors.

L’équipe a fait deux apparitions publiques depuis leur retour de l’Utah, mardi matin: le lancement de la fondation de l’entraîneur Nick Nurse et le tournoi de quilles de Norman Powell.

Les Raptors ont précisé que selon les responsables de santé publique de Toronto, être en contact rapproché avec une personne qui n’a pas la COVID-19, mais qui a été exposée à une personne atteinte de la maladie ne représente pas un risque et ne nécessite pas un suivi médical.

Les responsables de l’équipe recommandent à quiconque ayant assisté à l’un des événements publics de « continuer à surveiller leur état de santé, garder leurs distances socialement et laver leurs mains, en plus de communiquer avec un professionnel de la santé si des symptômes apparaissent ».

Au hockey Par ailleurs, la Ligue nationale de hockey a recommandé à ses équipes d’annuler ses entraînements et réunions, jeudi, en raison de la pandémie mondiale de coronavirus.

Une annonce concernant l’avenir de la saison est attendue plus tard dans la journée.

Les Sharks de San Jose et les Blue Jackets de Columbus avaient annoncé mercredi que leurs matchs à domicile seraient présentés à huis clos. Ces décisions avaient été prises en réaction à des restrictions imposées par les différents comtés aux États-Unis quant aux rassemblements de masse.

Il y a 10 matchs à l’horaire dans la LNH jeudi, dont des rencontres à Montréal, Toronto et Calgary.

La LNH, la NBA, la MLS et le Baseball majeur avaient annoncé conjointement plus tôt cette semaine qu’ils fermaient les portes des vestiaires aux membres des médias afin d’éviter toute contamination.