Félix Auger-Aliassime accède à la finale du tournoi de Marseille

Auger-Aliassime, la septième tête de série du tournoi, espère toujours décrocher son premier titre en carrière sur le circuit de l’ATP.
Photo: Associated Press Auger-Aliassime, la septième tête de série du tournoi, espère toujours décrocher son premier titre en carrière sur le circuit de l’ATP.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a défait le Français Gilles Simon 7-5, 7-6 (2) en demi-finales du tournoi en salle de Marseille, samedi, et il disputera une deuxième finale d’affilée sur le circuit de l’ATP.

Auger-Aliassime, qui est âgé de 19 ans, présente une fiche parfaite de 2-0 contre Simon en carrière, après l’avoir vaincu en huitièmes de finale du tournoi sur gazon de Stuttgart l’année dernière.

En finale, il affrontera le Grec Stefanos Tsitsipas, deuxième tête de série du tournoi, qui a défait le Kazakh Alexander Bublik 7-5, 6-3 un peu plus tôt pendant la journée.

« Les choses vont bien pour moi, mais je pense aussi avoir le bon état d’esprit présentement, a dit Auger-Aliassime dans des propos rapportés par l’ATP. Je me bats à chaque point et je ne lâche pas, particulièrement quand ça ne fonctionne pas. C’est une autre preuve que tout le travail effectué termine par porter fruit et je suis très heureux d’avoir gagné la première manche et remporté le match en deux manches aujourd’hui. »

Auger-Aliassime, la septième tête de série du tournoi, espère toujours décrocher son premier titre en carrière sur le circuit de l’ATP, après s’être incliné devant le Français Gaël Monfils en finale du tournoi de Rotterdam, aux Pays-Bas, la semaine dernière.

« Je vais jouer dans une deuxième finale de suite, mais mon adversaire ne sera pas le même que la semaine dernière à Rotterdam, a rappelé Auger-Aliassime. Avec Stefanos, nous avons un long historique. Nous nous connaissons bien, mais je vais approcher ce match comme les autres et je vais tout tenter pour gagner le titre. »

Après avoir rapidement tiré de l’arrière 5-2 en première manche, Auger-Aliassime est parvenu à briser Simon et à s’adjuger les cinq jeux suivants. La deuxième manche a été plus chaudement disputée, mais le 18e joueur au monde a conservé son sang-froid, en route vers la victoire en une heure et 59 minutes.

D’autre part, le Vancouvérois Vasek Pospisil et son partenaire de jeu Nicholas Mahut ont défait les Allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies 6-3, 6-2 en demi-finales du double masculin. Ils lutteront pour le titre demain contre le Hollandais Wesley Koolhof et le Croate Nikolas Mektic, deuxièmes têtes de série du tournoi.