Thiem renverse Nadal en quarts de finale aux Internationaux d’Australie

Thiem a mis quatre heures et 10 minutes pour venir à bout de Nadal 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6 et 7-6 (6).
Photo: DAVID GRAY Agence France-Presse Thiem a mis quatre heures et 10 minutes pour venir à bout de Nadal 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6 et 7-6 (6).

Dominé dans son propre style de jeu très physique, Rafael Nadal a arraché une manche et tenté une remontée contre Dominic Thiem.

Nadal a souligné le moment en effectuant un petit saut en fond de terrain avant de lever le poing droit vers le ciel à quatre reprises.

Puis, il s’est de nouveau retrouvé dans l’eau chaude. Et éventuellement, ses espoirs de rejoindre Roger Federer et ses 20 titres du Grand Chelem en carrière en l’emportant aux Internationaux d’Australie se sont évanouis, mercredi, en quarts de finale contre Thiem — une version plus jeune de « Rafa » lui-même.

L’Autrichien a mis quatre heures et 10 minutes pour venir à bout du favori 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6 et 7-6 (6) en raison des nombreux points — spectaculaires — qui se prolongeaient entre eux, le propulsant du même coup en demi-finales d’un tournoi majeur pour la cinquième fois de sa carrière.

« Il a joué avec détermination, a déclaré Nadal. Je le félicite. » C’est toutefois la première fois qu’il y parvient ailleurs qu’aux Internationaux de France, la chasse gardée de Nadal.

Un aspect encore plus impressionnant : ce résultat a mis un terme à la séquence irrésistible de sept participations consécutives de l’Espagnol aux demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem, une période au cours de laquelle il a remporté trois titres et resserré l’écart entre Federer et lui.

« C’est l’un des plus grands joueurs de l’histoire », a confié Thiem, la cinquième tête de série, à propos de Nadal.

La dernière fois que Nadal n’a pas été invité dans le carré d’as d’un tournoi majeur ? C’était aux Internationaux d’Australie, où il avait aussi baissé pavillon en quarts de finale il y a deux ans. Nadal avait ensuite rebondi en étant finaliste contre Novak Djokovic à Melbourne en 2019.

Il s’agissait de la quatrième défaite de Nadal en finale aux Internationaux d’Australie depuis sa seule conquête du titre, en 2009. Il a triomphé à deux reprises à Wimbledon, à quatre reprises aux Internationaux des États-Unis, et 12 fois à Roland Garros.

Thiem présentait jusqu’ici une fiche de 0-5 contre Nadal en Grand Chelem, et il s’était notamment incliné devant lui en finale aux Internationaux de France au cours des deux dernières années.

Ce match a toutefois été différent. Une statistique ressort du lot : Thiem a gagné deux fois plus de points que Nadal lorsque les échanges totalisaient neuf coups ou plus, pour un compte de 24-12.

Thiem est parvenu à s’accrocher lors des échanges musclés en fond de terrain, échangeant coups droits contre coups droits et choisissant le bon moment pour effectuer des montées au filet.

Ou, d’une certaine façon : Thiem a battu Nadal — un tennisman acharné qui n’abandonne jamais — à son propre jeu.

Et Thiem a maintenant rendez-vous avec la septième tête de série, Alexander Zverev, vendredi pour une place en finale.

Zverev a accédé à son premier match de demi-finales dans un tournoi majeur en carrière après avoir surmonté un mauvais début de match mercredi, en route vers une victoire de 1-6, 6-3, 6-4 et 6-2 contre le Suisse Stanislas Wawrinka.

Ainsi, plutôt que Nadal qui est âgé de 33 ans, contre Wawrinka, qui est âgé de 34 ans, ce sera Zverev, 22 ans, contre Thiem, 26 ans, dans un match entre deux étoiles montantes qui tentent d’obtenir leur premier titre majeur.

« Je crois que c’est la première fois que je participerai aux demi-finales en Grand Chelem, et je suis le plus vieux joueur », a souligné Thiem en riant.