Le Canadien Mark McMorris a le record de podiums à sa portée aux X Games

Mark McMorris
Photo: Christian Murdock The Gazette via AP Mark McMorris

Mark McMorris a la chance de passer à l’histoire aux X Games. S’il inscrivait des podiums en slopestyle et en big air samedi à Aspen, le surfeur des neiges canadien éclipserait les 18 médailles de la star américaine Shaun White, qui a le record à ce chapitre.

D’autres sont en quête du record, alors que White a pris une pause pour se consacrer à la planche à roulettes. Les Américains Joe Parsons et Jamie Anderson ont 17 et 16 médailles, respectivement.

« Le record signifierait beaucoup pour moi, a dit McMorris à La Presse canadienne. Ce serait vraiment bien. C’est assurément un objectif, mais j’essaye de ne pas perdre trop de sommeil avec ça. Je vais aborder les choses comme à l’habitude. »

L’athlète de Regina a une brillante feuille de route à Aspen. Il a remporté sept de ses huit médailles d’or aux X Games à Buttermilk Mountain.

L’année dernière, McMorris a remporté l’or en slopestyle et l’argent en big air. Il avait eu des vis retirées de sa jambe quelques semaines plus tôt, en lien à un très violent accident en 2017.

Double médaillé de bronze olympique en slopestyle, il est parmi 31 Canadiens en lice de jeudi à dimanche, à Aspen.

Le champion olympique en titre du big air, Sébastien Toutant, de L’Assomption, est à la recherche de sa première médaille d’or aux X Games dans la discipline. Toutant a remporté le slopestyle à Aspen en 2011.

Vainqueur des couronnes de big air de 2016 à 2018 et de slopestyle en 2014, Maxence Parrot revient à Aspen. L’athlète de Bromont n’y a pas participé en 2019 alors qu’il subissait un traitement pour le lymphome hodgkinien.

Moins d’un an après avoir percuté un arbre dans un coin isolé de la Colombie-Britannique, subissant plusieurs blessures graves, McMorris a obtenu le bronze au slopestyle olympique en 2018, derrière le médaillé d’argent Parrot.

« Je ressens vraiment ce traumatisme qui s’est produit en 2017, a dit McMorris. Je vais probablement être endolori pendant une grande partie de ma vie. J’ai dû subir plusieurs chirurgies pour retirer du métal de mon genou, du métal de ma mâchoire.

« Je mets mon corps à l’épreuve tout le temps. Je fais autant d’étirements et de réadaptation que possible. »