Andre De Grasse remporte l’argent au 200m des Mondiaux d’athlétisme

Andre De Grasse compte maintenant une médaille d’argent et trois de bronze en carrière aux Mondiaux, qui s’ajoutent à ses trois médailles olympiques, une d’argent et deux de bronze.
Photo: Hassan Ammar Associated Press Andre De Grasse compte maintenant une médaille d’argent et trois de bronze en carrière aux Mondiaux, qui s’ajoutent à ses trois médailles olympiques, une d’argent et deux de bronze.

Le Canadien Andre De Grasse a gagné la médaille d’argent du 200 m des Championnats du monde d’athlétisme.

Il s’agit de la deuxième médaille de De Grasse à ces Mondiaux. L’Ontarien de 24 ans a remporté le bronze au 100 m, samedi.

C’est l’Américain Noah Lyles qui est monté sur la première marche du podium, stoppant le chrono à 19,83 secondes, 12 centièmes de seconde devant De Grasse.

« C’est plutôt une belle sensation que de remporter une médaille d’argent ici, a déclaré De Grasse. J’ai l’impression d’avoir accompli ce que je voulais. Je suis venu à Doha pour monter sur le podium. Souhaitons que dans quelques jours, nous gagnions l’or au 4 x 100 m. »

La troisième place est allée à l’Équatorien Alex Quinonez (19,98), qui a devancé le Britannique Adam Gemili dans la dernière ligne droite.

Champion du monde en titre, le Turc Ramil Guliyev a terminé cinquième. Le Torontois Aaron Brown a pris la sixième place en 20,10.

« J’ai donné tout ce que j’avais, a dit Brown. Je ne suis pas heureux de cette sixième place, ça me laisse sur ma faim. Ça me servira de motivation. »

De Grasse compte maintenant une médaille d’argent et trois de bronze aux Championnats du monde, qui s’ajoutent à ses trois médailles olympiques, une d’argent et deux de bronze.

Cette médaille est la première du Canada dans cette discipline depuis 1991, quand Atlee Mahorn avait terminé troisième. Le Canada a maintenant quatre médailles depuis le début des Championnats du monde, trois de bronze, une d’argent. Il n’en avait pas gagné lors de la dernière édition, à Londres, en 2017.

Ces Mondiaux viennent mettre du baume sur deux années frustrantes sur la scène internationale pour De Grasse en raison de blessures aux ischio-jambiers. Ses ennuis ont débuté aux Mondiaux de 2017, quand il a été forcé de se retirer du 100 et du 200 m, lui qui était pourtant considéré comme un espoir de médaille sur les deux distances.

Plus tôt, l’Albertain Marco Arop a terminé septième du 800 m, tandis que l’Ontarien Matthew Hughes s’est assuré d’une place en finale au 3000 m steeple. Le Britanno-Colombien Michael Mason luttera quant à lui pour une médaille au saut en hauteur.

Mason a franchi la hauteur de qualification de 2,29 m, tandis que Hugues a réussi le quatrième meilleur temps en qualifications, 8:13,12, son meilleur temps cette saison pour passer en finale du steeple.

Au 400 m, Philip Osei est passé en demi-finales en terminant deuxième de sa série en 45,87 secondes.