Sebastian Vettel signe une première victoire en 13 mois

Vettel l’a emporté à cinq reprises à Singapour.
Photo: Vincent Thian Associated Press Vettel l’a emporté à cinq reprises à Singapour.

Sebastian Vettel, de Ferrari, a tiré profit d’une visite hâtive aux puits et il a remporté le Grand Prix de Singapour, dimanche, obtenant ainsi sa première victoire en 13 mois en Formule 1.

Troisième au signal du départ, Vettel a gagné par 2,641 secondes devant son coéquipier Charles Leclerc, qui avait la position de tête.

Vettel est un quadruple champion du classement général, mais il n’avait pas gagné de course depuis 2018, en Belgique (une disette de 22 épreuves).

« C’est sûr que le début de saison a été dur, mais nous avons commencé à reprendre vie ces dernières semaines, a dit Vettel, qui compte 53 victoires au total. C’est fabuleux d’avoir autant de soutien des amateurs. J’ai voulu tout donner et je suis heureux que ça ait rapporté. »

Le podium a été complété par Max Verstappen, de Red Bull.

Lewis Hamilton de Mercedes, meneur au classement des pilotes, a quant à lui fini quatrième.

Alors qu’il reste six courses à disputer, Hamilton a une avance de 65 points sur son coéquipier Vatteri Bottas. Ce dernier s’est classé cinquième, dimanche. Une victoire rapporte 25 points.

C’est sûr que le début de saison a été dur, mais nous avons commencé à reprendre vie ces dernières semaines

Leclerc a maîtrisé la course jusqu’au moment de visiter les puits, au 21e tour. Une fois de retour en piste, il était derrière Vettel, qui a visité les mécaniciens un tour plus tôt.

« La décision d’aller aux puits a été très tardive, a dit Vettel. Je pensais que c’était un peu trop tôt pour la durabilité des pneus, mais j’y ai mis toute la gomme. Je voyais que les deux voitures devant moi ne s’arrêtaient pas, dont Lewis. J’étais bien surpris de me retrouver premier. »

Leclerc était en quête d’un troisième gain d’affilée. Il a été diplomate quand il a été questionné sur la stratégie de la Scuderia pour les visites aux puits.

« C’est toujours difficile de s’incliner comme ça, mais ça reste un doublé pour l’équipe, a dit Leclerc. Nous en sommes extrêmement heureux. »

Vettel signait un cinquième triomphe à Marina Bay, un circuit urbain de cinq kilomètres.

Le Québécois Lance Stroll a terminé 13e, lui qui partait 17e, avec sa Racing Point. Il a heurté le mur et a subi une crevaison lors d’une relance, après qu’on a déployé la voiture de sécurité.

« J’ai eu un bon départ, mais pendant la relance j’ai fait une erreur, je me suis approché un peu trop du mur, a admis le Canadien. Ça nous a coûtés beaucoup de temps. C’est un week-end à laisser derrière nous. »

Son coéquipier Sergio Perez n’a pas réussi à terminer la course.

« Sergio était parmi les dix premiers quand nous avons aperçu une fuite d’essence, a dit le chef de la direction de Racing Point, Otmar Szafnauer. Nous avons dû mettre une fin à sa course pour protéger la voiture. Ce n’était pas notre journée. Nous allons travailler fort pour rebondir en Russie. »

Alexander Albon, de Red Bull, a fini sixième devant la McLaren de Lando Norris. Pierre Gasly (Toro Rosso), Nico Hulkenberg (Renault) et Antonio Giovinnazi (Alfa Romeo) ont complété le top 10.

La prochaine course sera le Grand Prix de Russie, dimanche prochain. Hamilton y est le champion en titre.