Shapovalov et Andreescu atteignent le 3e tour à l’US Open

Bianca Andreescu, reine de la Coupe Rogers, poursuit sa route aux Internationaux des États-Unis.
Photo: Mike Stobe / Getty Images / Agence France-Presse Bianca Andreescu, reine de la Coupe Rogers, poursuit sa route aux Internationaux des États-Unis.

Le Canadien Denis Shapovalov a progressé au tableau à Flushing Meadows, jeudi, infligeant une défaite de 6-4, 7-6 (2) et 6-2 au Suisse Henri Laaksonen, 119e à l’ATP.

Classé 33e au monde, Shapovalov atteint le troisième tour du tournoi new-yorkais pour la troisième année de suite.

L’Ontarien a signé 14 as, dont le dernier lui a permis de savourer la victoire, en 1 h et 55 min.

Shapovalov trouvera sur son chemin le Français Gaël Monfils qui a battu le Roumain Marius Copil.

Auteur des trois bris du match, Denis Shapovalov a notamment pris le service de son rival à 4-2 en dernière manche.

Shapovalov a obtenu son premier bris à 5-4 au premier set, et son deuxième au début du troisième engagement.

Lors du 10e jeu du premier set, le Canadien de 20 ans a failli gâcher une avance de 40-0, perdant trois points d’affilée. Il a pris l’avantage avec un brillant revers long de ligne, puis il a remporté le set sur une faute directe (Laaksonen a frappé la balle avec le cadre de sa raquette).

Shapovalov a dominé le bris d’impasse, en prenant les devants 5-1, puis il a resserré l’étau au dernier set.

Andreescu poursuit sa route

Plus tôt, jeudi sa compatriote Bianca Andreescu, reine de la Coupe Rogers, a elle aussi poursuivi sa route.

L’Ontarienne a eu raison de la Belge Kirsten Flipkens 6-3 et 7-5, atteignant ainsi le troisième tour de la compétition américaine.

Andreescu, 15e tête de série, a eu le dessus 4-1 aux bris de service, bien qu’elle ait accordé sept occasions de bris à Flipkens, 110e raquette mondiale.

Andreescu a obtenu 10 balles de bris. Elle a eu un mince avantage de 27-24 en ce qui concerne les coups gagnants, et les deux joueuses ont commis chacune 18 fautes directes.

La Canadienne de 19 ans a converti sa première balle de match à l’aide d’un revers.

« Ce n’est pas facile de choisir comment jouer contre Flipkens, a dit Andreescu. Je suis juste contente de la façon dont j’ai composé avec ses balles, et aussi du fait que j’ai gardé mon sang-froid. Il y a peu de filles qui vont si souvent au filet. J’ai essayé de gérer ça le mieux possible. Je pense m’en être très bien tirée. »

Au tour suivant, Bianca Andreescu affrontera la Danoise Caroline Wozniacki, 19e tête de série, ou l’Américaine Danielle Collins, qui pointe au 35e échelon. Ce match aura lieu jeudi soir.

Andreescu a défait Wozniacki à Auckland en Nouvelle-Zélande en janvier, envoyant alors le message qu’elle ne serait pas à négliger cette année.

« C’était la première fois que je battais une joueuse qui a déjà été dans le top 10, a confié Andreescu. Ça m’a donné un élan. »

L’unifolié était aussi représenté jeudi par Vasek Pospisil : le Britanno-Colombien, qui a surpris la neuvième tête de série Karen Khachanov au premier tour, s’est incliné face à Tennys Sandgren. L’Américain l’a emporté en quatre manches de 6-3, 6-7, 6-3 et 6,4.

À voir en vidéo