US Open: Federer et Pliskova qualifiés sans briller

Roger Federer (en photo) a perdu lundi le premier set de son premier match de l’US Open 2019, avant de dominer l’Indien Sumit Nagal (190e joueur mondial et issu des qualifications) 4-6, 6-1, 6-2, 6-4.
Photo: Katharine Lotze / Getty Images / Agence France Presse Roger Federer (en photo) a perdu lundi le premier set de son premier match de l’US Open 2019, avant de dominer l’Indien Sumit Nagal (190e joueur mondial et issu des qualifications) 4-6, 6-1, 6-2, 6-4.

Protégés de la pluie par le toit du court Arthur-Ashe, Roger Federer et Karolina Pliskova se sont qualifiés sans briller mercredi pour le 3e tour de l’US Open.

Le numéro 3 mondial a encore lâché un set avant de trouver son rythme et de finalement battre le Bosnien Damir Dzumhur (99e) 3-6, 6-2, 6-3, 6-4.

Après la perte assez sèche du 1er set, « j’ai essayé de faire moins d’erreurs. Au début et à la fin du 2e set, il y a eu des moments tendus, mais j’ai tenu et je suis content de passer », a déclaré le Suisse, détenteur du record de 5 titres à Flushing Meadows, tout comme Jimmy Connors et Pete Sampras.

Il y a eu des moments tendus, mais j’ai tenu et je suis content de passer

Il avait déjà cédé la première manche au premier tour contre l’Indien Sumit Nagal (190e et issu des qualifications).

Au prochain tour, il affrontera le Français Lucas Pouille (27e) ou le Britannique Daniel Evans (58e).

Le Japonais Kei Nishikori, 7e mondial, s’est lui qualifié en battant l’Américain Bradley Klahn (108e) 6-2, 4-6, 6-3, 7-5. « C’était un bon match et j’ai hâte de jouer le suivant », a déclaré le finaliste 2014 qui affrontera Cristian Garin (32e) ou Alex de Minaur (38e) pour une place en huitièmes de finale. L’an dernier, Nishikori avait été éliminé en demi-finales.

Le premier qualifié de la journée a été contre toute attente le Bulgare Grigor Dimitrov (78e), initialement programmé en fin de journée sur le court Louis-Armstrong, lui aussi protégé par un toit rétractable.

Dimitrov, qui n’avait plus atteint le 3e tour à Flushing Meadows depuis 2016, quand il avait été éliminé en huitièmes de finale, a bénéficié du forfait dans la matinée de son adversaire croate Borna Coric (23e), victime de douleurs dorsales.

En soirée, le favori Novak Djokovic, de la Serbie, a gagné 6-4, 7-6 (3) et 6-1 contre Juan Ignacio Londero, de l’Argentine.

Champion en titre, Djokovic était ennuyé à l’épaule gauche lors des deux premiers sets, recevant souvent des traitements.

Djokovic a comblé un retard de 0-3 en deuxième manche. Il a fini le match avec neuf bris et sept as.

Djokovic pourrait devoir se mesurer à Federer en demi-finales. Le mois dernier, à Wimbledon, le Serbe a eu le dernier mot au bris d’impasse en cinq sets, en finale.

Tableau féminin

Chez les dames, la Tchèque Karolina Pliskova, 3e mondiale, a été la première qualifiée de la journée. Elle a éliminé la Géorgienne Mariam Bolkvadze, 202e et issue des qualifications, 6-1, 6-4.

Pliskova, qui peut espérer devenir numéro 1 mondiale à l’issue de cette dernière levée du Grand Chelem 2019, affrontera Ons Jabeur (62e) ou Aliaksandra Sasnovich (46e) pour une place en 8es de finale. Elle reste sur deux quarts de finale consécutifs à Flushing Meadows.

Alors que Serena Williams est attendue en clôture de journée sur le Arthur-Ashe contre Catherine McNally (121e et issue des qualifications), sa soeur Venus a été éliminée dans l’après-midi par l’Ukrainienne Elina Svitolina (5e) 6-4, 6-4.

Matchs suspendus

La pluie a eu raison de plusieurs affrontements. « En raison du temps, la session diurne de l’US Open de mercredi a été annulée pour tous les courts extérieurs », ont annoncé les organisateurs peu avant 18 h.

Ce sont ainsi 22 matchs comptant pour le 2e tour des simples messieurs et dames qui sont reportés à jeudi, en plus des premiers matchs de double.

Seuls les matchs programmés sur les courts Arthur-Ashe et Louis-Armstrong, dotés d’un toit rétractable, ont été ou pourront donc être joués mercredi. C’est notamment le cas du match opposant Novak Djokovic à Juan Ignacio Londero. Au moment d’écrire ces lignes, le Serbe avait remporté la première manche.