Auger-Aliassime contre Shapovalov au premier tour du US Open

En 2018, Auger-Aliassime avait dû déclarer forfait contre Denis Shapovalov au premier tour du US Open.
Photo: Julio Cortez Associated Press En 2018, Auger-Aliassime avait dû déclarer forfait contre Denis Shapovalov au premier tour du US Open.

Félix Auger-Aliassime n’avait pas vraiment eu l’occasion de profiter de sa première participation aux Internationaux des États-Unis en 2018.

Affecté par un coup de chaleur et un rythme cardiaque accéléré lors de son match de premier tour contre son bon ami Denis Shapovalov l’an dernier, le jeune Québécois avait vu sa première participation à un tournoi majeur prendre fin de manière abrupte, alors qu’il avait déclaré forfait en troisième manche.

Même si beaucoup de choses ont changé pour Auger-Aliassime en un an — il est maintenant classé 19e au monde, près de 20 rangs devant Shapovalov — il pense encore souvent à ce match.

« Même si je n’ai pas pu terminer le match, j’en garde un très bon souvenir, a dit Auger-Aliassime jeudi, lors d’un entretien téléphonique avec La Presse canadienne. Je rêvais depuis que j’étais enfant de jouer aux Internationaux des États-Unis. Ma famille était là. »

Auger-Aliassime et Shapovalov auront l’occasion de revivre ces émotions à Flushing Meadows, puisque le sort les a à nouveau réunis l’un contre l’autre au premier tour.

Le Québécois n’est plus inquiété par son problème cardiaque, après avoir subi une opération pendant la saison morte.

« Ça semble effrayant, mais c’est en fait une opération assez fréquente, a dit Auger-Aliassime, qui est âgé de 19 ans. Plusieurs personnes ont ce type de problème. […] J’étais de retour sur les terrains rapidement. »

Auger-Aliassime a déjà battu Shapovalov plus tôt cette année — au premier tour à Madrid — égalant leur fiche en carrière à 1-1.

Shapovalov, qui est âgé de 20 ans, a décidé de peaufiner sa préparation en participant à l’Omnium de Winston-Salem cette semaine, tandis qu’Auger-Aliassime est arrivé à New York samedi dernier.

« Je suis allé manger au restaurant quelques fois, mais je passe la majorité de mon temps à m’entraîner, a dit Auger-Aliassime. J’essaie de m’assurer d’être le mieux préparé possible. »

Les succès d’Auger-Aliassime cette saison — il présente une fiche de 31-18 — lui ont aussi ouvert des portes hors du terrain. Il a été le sujet d’une récente entrevue par le magazine Vogue.

Auger-Aliassime a admis avoir été surpris par la demande. Il n’aurait jamais pensé être le sujet d’un article dans un magazine de mode, mais il a apprécié l’expérience.

« J’ai participé à une séance photo à Londres avec un photographe extraordinaire. J’ai tenté différentes poses, a dit Auger-Aliassime en riant. Je suis certain que mes parents vont acheter quelques copies du magazine. »

De son côté, l’Ontarien Milos Raonic, 22e au monde, affrontera Nicolas Jarry, du Chili, tandis que Bianca Andreescu sera opposée à Katie Volynets, des États-Unis.

Andreescu est la 15e tête de série. L’Ontarienne pourrait trouver Caroline Wozniacki sur sa route ; la Danoise s’est rendue en finale du tournoi en 2009 et 2014.

Sur les terrains new-yorkais, l’unifolié sera aussi représenté par Eugenie Bouchard, Vasek Pospisil et Brayden Schnur.

Un autre nom pourrait s’ajouter : le Torontois Steven Diez disputera vendredi son match de troisième et dernier tour des qualifications, contre le Sud-Coréen Soonwoo Kwon.

Jeudi, Peter Polansky, de North York, en Ontario, a plié l’échine au deuxième tour des qualifications devant l’Indien Sumit Nagal 7-5, 7-6 (0).

Au tableau principal, Bouchard, 119e au monde, fera face à la 12e tête de série, la Lettone Anastasija Sevastova.

Par ailleurs, Serena Williams et Maria Sharapova vont enfin s’affronter dans la Grosse Pomme, dès le premier tour.

Les deux ont déjà remporté le tournoi — l’Américaine six fois, le plus récemment en 2014, et la Russe une fois, en 2006. Ce duel a eu lieu 21 fois au total, incluant 19 victoires pour Williams.

Du côté masculin, Roger Federer, troisième tête de série, pourrait jouer contre le favori et numéro 1 Novak Djokovic en demi-finale.

Ils viennent de s’affronter en finale à Wimbledon, où Djokovic a prévalu en cinq manches. Le Serbe est le champion en titre à l’étape américaine du Grand Chelem.

Djokovic pourrait jouer face à Daniil Medvedev en quarts de finale. Le Russe l’a récemment vaincu en demi-finale à Cincinnati, en route vers une victoire en finale.

Medvedev a d’ailleurs atteint le match ultime lors de trois tournois d’affilée. Il sera la cinquième tête de série à Flushing Meadows.

Rafael Nadal est la deuxième tête de série. S’il est confronté à Federer, ce ne serait qu’en finale. Ils n’ont jamais joué l’un contre l’autre à New York.

Nadal aura comme prochain rival John Millman, l’Australien tombeur de Federer en quatrième ronde du tournoi, l’an dernier.