Auger-Aliassime entre au top-20 et devance Milos Raonic au classement

Félix Auger-Aliassime est allé jusqu'au troisième tour de la Coupe Rogers, où il a perdu contre Karen Khachanov.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Félix Auger-Aliassime est allé jusqu'au troisième tour de la Coupe Rogers, où il a perdu contre Karen Khachanov.

Félix Auger-Aliassime a percé le top 20 mondial et se retrouve maintenant au 19e échelon, à la suite de la mise à jour du classement de l’ATP lundi.

Auger-Aliassime, qui est âgé de seulement 19 ans, est ainsi devenu le tennisman canadien le mieux classé au monde, puisque l’Ontarien Milos Raonic a reculé de quelques rangs et se trouve maintenant en 22e position. Raonic n’a pas disputé de rencontre depuis qu’il a abandonné au troisième tour de la Coupe Rogers de Montréal en raison d’une blessure au dos, contre Auger-Aliassime.

Auger-Aliassime est donc devenu le deuxième joueur canadien le mieux classé de l’histoire du classement mondial — soit depuis 1973 — derrière Raonic, qui avait brièvement été la troisième raquette mondiale en 2016.

Pour sa part, l’Ontarien Denis Shapovalov occupe la 38e place au monde. Shapovalov participera cette semaine à l’Omnium de Winston-Salem, contrairement à Auger-Aliassime et Raonic. Il s’agit du dernier tournoi préparatoire avant les Internationaux des États-Unis, qui se mettront en branle à Flushing Meadows à compter du 26 août.

Brayden Schnur, de Pickering, en Ontario, est le seul autre tennisman à faire partie du top 100 mondial. Il pointe maintenant au 92e échelon.

Le Serbe Novak Djokovic, l’Espagnol Rafael Nadal, le Suisse Roger Federer et l’Autrichien Dominic Thiem sont demeurés les quatre premiers joueurs au monde, dans l’ordre. Pour sa part, le Russe Daniil Medvedev, qui s’est incliné devant Nadal en finale de la Coupe Rogers de Montréal plus tôt ce mois-ci, a grimpé de trois places pour compléter le top 5.

Du côté des dames, la championne de la Coupe Rogers de Toronto, l’Ontarienne Bianca Andreescu, a glissé d’un rang et est maintenant 15e au monde. Elle a notamment décidé de ne pas participer au Masters de Cincinnati, afin de se reposer.

La Japonaise Naomi Osaka, l’Australienne Ashleigh Barty, la Tchèque Karolina Pliskova, la Roumaine Simona Halep et l’Ukrainienne Elina Svitolina monopolisent les cinq premières places au classement mondial de la WTA.

La Québécoise Eugenie Bouchard a reculé de cinq places et est 119e, tandis que Rebecca Marino, de Vancouver, pointe au 191e échelon.